Falafels tout rose à la betterave

Classé dans : cuisine | 0

J’ai eu envie de cuisiner de la betterave et de manger des points chiches. A la recherche de galettes, Internet ne me proposait pas grand chose. Et je suis tombée sur le jolie « nouveau » blog de Marie-Laure Tombini (ÔDélice). Je suis vraiment à la rue ! je ne savais pas qu’elle avait ouvert un nouveau blog et était passée végétarienne depuis 2016 !

Cela fait déjà 7 ans que j’ai quitté Marmiton.org. Beaucoup de choses ont changé, mais la passion pour la cuisine (et la moto) est toujours là.

La recette et sa jolie photo qui m’ont inspirée : Boulettes roses betterave – pois chiche

Pour une quinzaine de falafels tout rose, épicés comme une viande de kebab :
⦁ 250 g de pois chiches en boîte, rincés et égouttés
⦁ 100 g de betterave cuite
⦁ 1 gousse d’ail
⦁ 1 cuillère à café de sel
⦁ 1 cuillère à café de cumin
⦁ 1 cuillère à soupe de beurre de cacahuète (Dakatine)

Mixer très finement tous les ingrédients.
Faire des dômes à l’aide d’une cuillère à glace et les déposer sur un papier sulfurisé.
Cuire (sécher) 30 min à 180°C au four. La cuisine va sentir le cumin et la cacahuète. Cela fait un mix gras et épicée à la fois… comme dans un restaurant libanais :-P

Falafels de betterave
Falafels de betterave

 

Beetroot pink falafels

I wanted to cook beetroot with chickpeas. In search of some patties, Internet did not offer me much. Then I came across the pretty « new » blog of Marie-Laure Tombini (ÔDélice). I am so late on everything : I did not know she had opened a new blog and had been a vegetarian since 2016 !

It’s been 7 years since I left Marmiton.org. Many things have changed, but the passion for cooking (and bike riding) is still there.

The recipe and her pretty photo that inspired me: Pink beet-chickpeas dumplings

For about fifteen pink falafels, spiced like kebab meat :
⦁ 250 g canned chickpeas, rinsed and drained
⦁ 100 g cooked beetroot
⦁ 1 garlic clove
⦁ 1 teaspoon of salt
⦁ 1 teaspoon of cumin
⦁ 1 tablespoon of peanut butter (Dakatine)

Mix very finely all the ingredients.

Make domes using an ice cream scoop and place on baking paper.

Bake (dry) for 30 min at 180 ° C in the oven. The kitchen will smell cumin and peanut. It’s a fat and spicy mix at a time … like in a Lebanese restaurant :-P

Tartelettes aux pommes sans lactose

Classé dans : cuisine | 0

J’ai une amie allergique au lactose, une autre qui m’a apporté des pommes du jardon bien parfumées mais véreuses. Mixez ces éléments avec un pique-nique au bord de l’océan et vous obtenez des tartelettes aux pommes sans lactose.

Pour 6 tartelettes :

  • 170g de farine
  • 80g d’amande en poudre
  • 8 cuillères à soupe d’huile de colza
  • 4 cuillères à soupe de sucre blanc
  • 1 oeuf
  • 6 petites cuillères à café de sucre roux
  • des pommes coupées en fines lamelles
  • 6 cuillères à soupe de compote de pommes

Sabler la farine, le sucre blanc, la poudre d’amande avec l’huile et l’oeuf.

Foncer en pressant fortement le crumble obtenu dans les moules à tartelette. Piquer les fonds de tarte avec une fourchette.

Ajouter une cuillère à soupe de compote, puis les lamelles de pomme par dessus. Saupoudrer d’une cuillère à café de sucre roux.

Cuire 20 min à 180°C.

 

Tartelettes aux pommes sans lactose
Tartelettes aux pommes sans lactose

 

Dairyfree apple tartlets

I have a friend who’s lactose-allergic, another who brought me well-scented but wicked apples from her garden. Blend these elements with a picnic at the ocean and you get lactose-free apple tartlets.

For 6 tartlets:

  • 170g of flour
  • 80g of almond powder
  • 8 tablespoons of rapeseed oil
  • 4 tablespoons of white sugar
  • 1 egg
  • 6 teaspoons of brown sugar
  • apples cut into thin slices
  • 6 tablespoons of applesauce

Sand the flour, the white sugar, the almond powder with oil and egg.

Line the tartlet dishs with the crumble obtained by pressing hard. Prick the pie dough with a fork.

Add a tablespoon of compote, then the apple slices on top. Sprinkle with a teaspoon of brown sugar.

Bake for 20 min at 180°C.

Petits pains viennois à la fleur d’oranger

Classé dans : cuisine, Uncategorized | 0

Cet article est pour Nadine.

Je l’ai rencontrée dans un verre de lait*, blanche, douce et fraîche. Elle a un jardin extraordinaire, plein d’oiseaux, de plantes et de liberté. Les poules de Michel s’y plaisent également : aimées et protégées. Michel, c’est l’artisan : l’artiste, l’expert et le compagnon de Nadine. Ils sont beaux de bonheur :-)

Plus je réfléchis à ce texte, plus je fais l’analogie entre ce couple et mes petits pains. Ils naissent de l’amour que je porte à Bobby – mon levain, à la patience d’attendre qu’il lève, fermente et développe ses arômes si spécifiques, à l’attention que je lui porte lorsque je surveille cette levée, au plaisir que j’ai à le voir aussi beau et doré à la sortie du four.

Cela m’a également fait repenser à un monologue de « Julie & Julia », lorsqu’elle explique que malgré tout le malheur qu’elle peut croiser, il est rassurant de savoir que, quoi qu’il arrive, des oeufs mélangés à du sucre et de la farine lèveront, et feront un gâteau qui pourra répandre du bonheur. Bref, soyons heureux d’avoir des moments heureux.

(*Verdelais est une petite commune près de Langon)

Tartines de pain viennois prêtes à être congelées
Tartines de pain viennois prêtes à être congelées pour les petits déjeuners de la semaine

Pour 12 petits pains viennois au levain

Mélange sec :

  • 450 g de farine
  • 5 g de sel fin
  • 70 g de sucre blanc

Mélange liquide :

  • 100 g de levain nourri (possible aussi avec 7 g de levure de boulanger lyophilisé, réhydraté dans de l’eau tiède)
  • 50 g d’huile d’olive
  • 10 g d’eau de fleur d’oranger
  • de l’eau jusqu’à atteindre 350 mL de mélange liquide

Préparer le mélange liquide, ajouter dans le mélange sec et confectionner un pâton homogène.

Pour le pain, je fais attention à travailler 10 bonnes minutes pour obtenir un bon gluten bien étiré et de grosses bulles. Pour du viennois, la mie est assez moelleuse. Il n’est donc pas nécessaire de travailler autant les alvéoles.

Laisser la pâte doubler de volume (sur un radiateur, dans un four préchauffé, sur le bitume :-)).

Presser toute l’air, puis pétrir pour homogénéiser le pâton.

Couper en 12, faire une galette, rouler et confectionner le petit pain viennois.

Laisser encore lever. Surveiller pour qu’ils doublent de volume, mais pas qu’ils bullent en surface, sinon, ils seront acides.

Préchauffer le four à 220°, badigeonner les petits pains de lait (c’est important pour avoir une croûte lisse, fine et douce !).

Enfourner et baisser le four à 150° (ou 180, suivant le four). Cuire 12 min environ.

Bobby bien nourri
Bobby bien nourri
12 petits pains viennois
12 petits pains viennois

 

Viennese buns with orange flower water

This post is for Nadine.

I met her in a glass of milk (verre de lait*), white, soft and fresh. She has an extraordinary garden, full of birds, plants and freedom. Michel’s chickens like it too: loved and protected. Michel is the craftsman: the artist, the expert and the companion of Nadine. They are beautiful of happiness fortune :-)

The more I think about this text, the more I make the analogy between this couple and my little buns. They are born from the love I have for Bobby – my leaven, the patience to wait for it to rise, ferment and develops its specific aromas, to the attention that I bear to him when I watch it rising, the pleasure that I have to see it as beautiful and golden at the exit of the oven.

It also reminded me of a monologue of « Julie & Julia », when she explains that despite all the misfortune she can cross, it is reassuring to know that, whatever happens, eggs mixed with sugar and flour will rise, and make a cake that can spread happiness. In conclusion, let’s be happy to have happy moments.

(* Verdelais (verre de lait), is a small town near Langon)

For 12 little Viennese buns with leaven

Dry mix:

450 g flour
5 g of fine salt
70 g of white sugar

Liquid mixture:

100 g of prepared leaven (also possible with 7 g of dried baker’s yeast, rehydrated in warm water)
50 g of olive oil
10 g of orange flower water
water until 350 mL of liquid mixture

Prepare the liquid mixture, add to the dry mixture and make a homogeneous dough.

For bread, I am careful to work 10 plain minutes to get a good gluten well stretched and big bubbles. For Viennese, the crumb is quite soft. It is therefore not necessary to work the alveoli as much.

Let the dough double in size (on a radiator, in a preheated oven, on the bitumen :-)).

Squeeze all the air, then knead to homogenize the dough.

Cut in 12, make a pancake, roll and make the Viennese bun.

Let it rise again. Monitor to double their volume, but not that they bubble on the surface, otherwise they will be acidic.

Preheat the oven to 220 °, brush the buns with milk (this is important to have a smooth crust, thin and soft !).

Lower the oven to 150 ° (or 180, depending on the oven). Cook about 12 minutes.

Pain brioché vanille, citron confit et graines de pavot

Classé dans : cuisine | 0

Bobby a bien changé, il n’est plus le levain qu’il était. En déménageant, je l’ai affaibli. En partant en vacances, je l’ai suicidé. Paix à son âme, je l’ai rapidement remplacé :-) Mon nouveau levain s’appelle Sylvain, il m’a été offert par un collègue de travail. Tout comme Bobby, je le nourris à la farine bio T110 et le réveille doucement à 25°C.

En hiver, il donne du pain en pousse lente (12 heures), tandis qu’en été, il peut donner du pain en moins de 6 heures, ce qui est un sacré record pour du levain naturel ! Ainsi, cet été, je profite chaque matin d’une grande tartine de pain brioché, moelleuse et gourmande. Cette semaine, ce sera un pain brioché parfumé à la vanille et au zeste de citron confit, agrémenté de graines de pavot.

Point d’attention 1 : ce n’est pas une brioche. Il n’y a ni oeuf ni beurre ni huile. Elle a une mie moelleuse et grasse mais qui ne file pas.
Point d’attention 2 : je la cuis dans une cocotte en fonte ovale de 30 cm

Pain brioché à la vanille, graines de pavot et citron confit
Pain brioché à la vanille, graines de pavot et citron confit

Ingrédients pour 500 g de farine :

  • 450 g de farine blanche + 50 g pour le plan de travail et les mains
  • 5 g de sel
  • 50 g de sucre blanc
  • 10 g de graines de pavot
  • 20 g de zeste de citron confit
  • 5 gouttes d’arôme vanille concentré
  • 150 g de crème fraîche liquide 4% de matière grasse
  • 110 g d’eau
  • 100 g de levain naturel (ou 7 g de levure de boulanger lyophilisée)

Mélanger d’un côté la farine, le sel, le sucre, les graines de pavot et le zeste. Dans un autre récipient, mélanger le levain, la crème et l’eau.

Rassembler les deux mélanges, ajouter la vanille et pétrir au moins 10 min. La boule de pâte obtenue est rebondie et non collante, cela dépend beaucoup du taux d’humidité et de la chaleur de la pièce.

Couvrir d’un torchon et attendre que la pâte double de volume. Elle ne doit pas buller en surface, sinon, elle aura tourné.

Chasser l’air de la pâte d’un seul coup, pétrir légèrement, former une miche de pain et la déposer au fond d’une cocotte en fonte (couvert de papier sulfurisé spécial cuisson). Couvrir et attendre à nouveau que la pâte gonfle. Il faut qu’au minimum, elle double de volume, mais ne doit pas avoir des grosses bulles ou des cloques en surface, sinon le pain sera acide. Après, c’est un choix et une question de goût…

Quand la miche est prête à cuire, la scarifier, la badigeonner généreusement d’eau à l’aide d’un pinceau et l’enfourner dans le four encore froid. Commencer la cuisson à 240°C pendant 30 à 35 min.

Puis, enlever le couvercle et laisser dorer la croûte pendant 10 à 5 min.

Au bout de 40 min de cuisson, le pain devrait être cuit : le sortir de suite de la cocotte et lui tapoter les fesses : il doit sonner creux. Laisser refroidir sur une grille.

Le pain se coupe mieux froid. Il faut réussir à résister à l’envie d’y goûter. J’arrive à le conserver plusieurs jours dans la cocotte.

La tourte aux poires

Classé dans : bonne adresse, cuisine | 0

Encore une recette découverte dans le verger de Solange. Les vieux poiriers derrière la ferme ne donnaient plus que de tous petits fruits durs qu’il fallait s’empresser de cueillir avant que les oiseaux ne viennent les picorer. On était plutôt fair-play en leur laissant les bijoux du figuier. De toute manière, les guêpes les avaient rendus inaccessibles.

C’est une recette toute simple, qui ne nécessite que des poires, deux rouleaux de pâte brisée, du lait et du sucre vanillé.

Dérouler une pâte dans un moule à gâteau rond. Ajouter des petits cubes de poires jusqu’au bord. Diluer un sachet de sucre vanillé dans un verre de lait et verser sur les poires : jusqu’à mi-hauteur, pas plus.

Recouvrir avec la seconde pâte. Former un trou de 2 cm de diamètre et y insérer une cheminée en aluminium pour éviter qu’il ne se referme à la cuisson.

Faire cuire tout doucement pendant 45 min à 150°C : le lait va se transformer en confiture de lait, les poires vont compoter…

Tarte au poireau et à la truite fumée

Classé dans : cuisine | 0

La truite fumée d’Aquitaine a détrôné le saumon fumé de mes recettes. Moins grasse, moins chère, moins forte en goût et produite dans ma région, elle a gagné des étoiles dans le classement des « produits à avoir au fond du réfrigérateur ». Il s’agit d’une liste non exhaustive comprenant notamment des boîtes de lentilles et du magret séché.

Quant à la tarte au poireau, c’est une recette que les gens adorent et mangent avec plaisir, alors que RIEN ne jouait en ce sens. C’est LA recette surprise : mais comment pouvez-vous aimer le vert de poireau ? Moi, ça m’arrange : j’adore ça et en plus, ça m’évite de jeter le vert.

Ingrédients pour une tarte de 6 parts :

  • 500 g de vert de poireau
  • 200 g de truite fumée
  • 1 oeuf
  • 20 cl de crème fraîche
  • une pâte à tarte feuilletée

Préchauffer le four à 210°C.

Découper le vert de poireaux en petits morceaux et faire suer dans du beurre avec une pincée de gros sel.

Préparer la migaine en mélangeant l’oeuf et la crème. Ajouter de la noix de muscade et du poivre. Puis mélanger avec le poireau fondu (bien réduit).

Foncer le moule à tarte avec la pâte feuilletée, répartir les tranches de truite fumée et verser la préparation par dessus.

Enfourner pour 30 à 40 min suivant la dorure de la tarte.

La tarte aux courgettes

Classé dans : cuisine | 0

Je crois bien que c’est ma meilleure tarte après la tarte tomate-moutarde (mon copain déteste la moutarde, il est donc difficile de la détrôner de manière équitable). Je la sers en plat principal avec une salade verte et un bon vinaigre balsamique.

Ingrédient pour une tarte de 28 à 30 cm de diamètre (6 parts, plat principal pour 3 personnes)

  • 400 g de courgette
  • 100 g de carotte
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pâte à tarte
  • 1 oeuf
  • 20 cl de crème liquide
  • 1 poignée de fromage râpé

Préchauffer le four à 180°C.

Découper les courgettes en petits dés et gratter les carottes sur la râpe à gros trous.

Ecraser la gousse d’ail dans une poêle chaude à l’aide d’un presse-ail, ajouter un filet d’huile d’olive, les cubes de courgette et une pincée de gros sel. Faire dorer.

Il est possible d’ajouter des oignons, des cubes de jambon ou une huile au choix. J’utilise en ce moment une huile d’olive parfumée au basilic.

Pendant ce temps, précuire la pâte à tarte au four pendant 10 min.

Préparer la migaine en fouettant un oeuf avec la crème, ajouter du poivre et de la noix de muscade (ou du curry).

Ajouter les carottes râpées aux courgettes en fin de cuisson. Verser sur la pâte à tarte précuite. Arroser avec la migaine, secouer le plat pour homogénéiser et parsemer de fromage râpé.

Remettre au four à 210°C pendant 30 min.

Conseils pour une tarte aux légumes

Classé dans : cuisine | 1

Le moule à tarte

J’ai une préférence pour les « tôles à tarte ». Aujourd’hui ces moules ne sont plus en tôle mais leur matière garde une base métallique qui garantie assurément une pâte croustillante en accumulant et irradiant un maximum de chaleur. Pour les quiches et les tartes épaisses, j’ai aussi un moule en terre cuite pour miser sur l’homogénéité de la cuisson.

La pâte à tarte

Feuilletée, brisée ou sablée, végétarienne, parfumée ou nature, c’est une question de goût. Il y a tellement le choix dans les rayons : il suffit de lire les étiquettes pour trouver notre bonheur. En ce moment, je prends la pâte feuilletée Herta -30% de MG. Assurément, elle n’est pas au beurre, mais cela ne me dérange pas car ce n’est pas le goût du beurre que je recherche mais le croustillant du feuilletage.

J’aime la pâte feuilletée pour les tartes gourmandes : avec du fromage, de la crème et de la viande. Et je préfère la pâte brisée pour les tartes simples ou fines comme des pizzas : tarte aux tomates, aux légumes grillées, etc.

Sinon, la recette du blog Chocolate & Zucchini est également une très bonne alternative.

La pâte à tarte doit être percée de part en part à l’aide d’une fourchette pour éviter les bulles à la cuisson. Et n’oubliez pas de couper le papier cuisson qui déborde : un jour, j’ai une copine qui a mis le feu à mon four en enflammant les coins de papier cuisson sur les résistances.

La garniture

La garniture sera cuite si elle risque de dégorgée ou si elle nécessite de l’être. Par exemple, pour la tarte aux courgettes, je cuis les légumes à la poêle et les verse sur un fond de tarte précuit. Pour la tarte aux poireaux, je précuis également le vert de poireau pour le faire dégorger et lui faire perdre son goût soufré.

Je compte environ 500 g de garniture pour une tarte de 6 parts.

Par dessus, je verse une migaine faite avec un oeuf et 20 cl de crème fraîche liquide. 4 ou 7% de matière grasse suffisent. Notamment, si on prévoit de gratiner la tarte avec du fromage. Puis, j’assaisonne selon l’envi du moment : curry, gingembre ou noix de muscade.

La charlotte tiramisu aux framboises

Classé dans : cuisine | 0

Doudou voulait une charlotte aux fraises avec « de la crème comme il y a dans les choux ».
“De la crème pâtissière ? Tu veux dire de la chiboust, toute jaune et aérienne ?”
« Non, de la crème blanche. »
“Ah, alors de la crème chantilly comme dans la forêt noire ? En tout cas ce n’est pas de la mousse de fruits ? “
« Si, il y a des fruits ! »
“Bon, je vais t’arranger cela. Voici la liste de course, et n’oublie pas les fraises.”

« Y’avait pas de fraises, alors j’ai pris des framboises, et comme il n’y en avait pas assez, j’ai aussi pris des groseilles. »

Voici la recette de feue charlotte aux fraises, la charlotte crème de tiramisu aux framboises et groseilles.

Pour un très grand plat à gratin d’environ 16 parts rectangulaires :

- une trentaine de biscuits cuiller
- 20 cl de liquide aromatisé : sirop de framboise + eau (oui, j’ai du sirop de framboise :-)
- 600 g de fruits : framboises, groseilles, fraises ou kiwi
- 250 g de mascarpone
- 150 g de lait concentré sucré
- 3 oeufs
- 100 g de sucre
- 10 g de gélatine, soit 5 feuilles
- de la déco : pâte d’amande par exemple (j’ai fait une décoration en pâte d’amande qui aurait pu être de la pâte à sucre. La pâte d’amande est forte en goût. La décoration doit donc être très fine.)

Préparer la crème :

Ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide. Puis la diluer dans 3 cuillères à soupe d’eau chaude.
Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à former une mousse blanchâtre.
Ajouter le mascarpone, puis le lait concentré sucré, et la gélatine.
Ajouter les blancs battus en neige et mettre au frais le temps de faire la vaisselle.

Montage du dessert :

Poser une couche de biscuits trempés dans le liquide à la framboise, face bombée vers le haut.
Couler la moitié de la crème. Parsemer de fruits. Puis couler le reste de crème.
Poser une couche de biscuits trempés, face bombée vers le bas. Bien appuyer.
Filmer, poser un poids et mettre au frais au moins 4 heures.
Décorer comme vous voulez. Attention, la pâte à sucre et la pâte d’amande craignent l’humidité.

Framboises-groseilles

Doudou wanted a Strawberry Charlotte with « cream as there is in the puffy pastry.
« Custard? You mean the chiboust custard, yellow and foamy?  »
« No, the white cream. »
« Ah, also whipped cream as in the Black Forest ? It is not a fruit mousse?  »
« Yes, there are fruits ! »
« Well, I’ll fix you that. Here’s the shopping list, and do not forget the strawberries.  »

« There is no strawberry, so I took raspberries, and as there were not enough, I also took currants. »

Here is the recipe of the late Strawberry Charlotte : the Charlotte-Tiramisu cream with raspberries and currants.

For a large baking dish about 16 rectangular parts:

- Thirty sponge fingers
- 20 cl flavored liquid: raspberry syrup + water (yes, I have raspberry syrup :-)
- 600 g of fruit: raspberries, currants, strawberries or kiwis
- 250 g of mascarpone
- 150 g of sweetened condensed milk
- 3 eggs
- 100 g of sugar
- 10 g of gelatin (5 sheets)
- The decor: marzipan, for example (I made a decorative marzipan that could have been sugar dought. Marzipan is very tasty, decoration must be very thin.)

Prepare the cream :

Soften the gelatine in a bowl of cold water. Then dilute in 3 tablespoons of hot water.
Beat the egg yolks with the sugar until it forms a whitish foam.
Add the mascarpone and sweetened condensed milk, and then gelatin.
Add the stiffly beaten egg, then chill during the dishes.

Assembling the dessert :

Soak sponge fingers in the raspberry flavored liquid, then lay in the plate facing upwardly.
Pour half of the cream. Sprinkle fruits. Then pour the remaining cream.
Lay the other soaked biscuits, rounded side down.
Filming, place a weight and chill at least 4 hours.
Decorate as you wish. Please note that the sugar paste and marzipan dislike moisture.

Cornbread, le réveil de Bobby

Classé dans : cuisine | 0

Mon Bobby n’est pas mort.

Il est même en pleine forme après trois longues semaines d’hibernation au fond du réfrigérateur. Ce levain naturel est vraiment puissant, je l’adore ! Pour le réveiller doucement, je l’ai remis à température ambiante. Ensuite j’ai ajouté une petite dose de farine T110 avec une cuillère à café de miel, et il s’est mis à buller. Facile ! Deux jours après, je l’ai gavé afin qu’il reprenne des forces. Et le voici un grande forme pour faire un délicieux cornbread ou pain à la farine de maïs.

farine-de-mais

Pour un cornbread en cocotte :

- 240 g de farine blanche
- 60 g de farine de maïs (il ne faut pas en mettre trop car la farine n’est pas fermentescible et elle est très parfumée)
- 100 g de levain naturel
- 170 g d’eau
- 1 g de sel

La quantité d’eau et de farine dépend de la température ambiante. De plus, il y en a qui travaillent avec beaucoup de farine sur la table. Il faut donc en mettre moins dans la préparation.

Mélanger le levain avec l’eau, les farines avec le sel, puis amalgamer jusqu’à obtenir un pâton lisse. Laisser reposer couvert d’un torchon, le temps nécessaire pour que le pâton double de volume : entre 2 et 6 heures.

Puis chasser l’air en malaxant énergiquement. Former un nouveau pâton de la taille de la cocotte. Chemiser la cocotte de papier sulfurisé ou largement de farine. Poser le pâton à l’intérieur et laisser lever à couvert encore une heure.

Au bout de ce temps, scarifier le pâton, badigeonner d’eau au pinceau et enfourner à 210°C à four froid. Laisser cuire 30 à 40 min. Pour savoir si le pain est cuit : le retourner et frapper le fond qui doit sonner creux.

cornbread-pain-au-mais

My Bobby is not dead. It is in great condition even after three long weeks of hibernation in the refrigerator. This natural yeast is really powerful, I love it ! To wake him gently, I put it back to room temperature. Then I added a small dose of T110 flour with a teaspoon of honey, and he bubbled. Easy! Two days later, I fed him so he regains strength. And now he is ready to make a delicious cornbread.

For a cornbread in a pot:
- 240 g of white flour
- 60 g of corn flour (do not add too much because the flour is not fermentable and is very fragrant)
- 100 g of sourdough (natural yeast)
- 170 g of water
- 1 g of salt

The quantity of water and flour depends on the ambient temperature. In addition, there are many people working with lot of flour on the table. We must therefore put less in the preparation.

Mix the yeast with water, flour with salt, then mix until a smooth dough. Let stand covered with a cloth, the time needed for the dough doubles in volume: 2 to 6 hours.

Then remove the air by knead vigorously. Form a new dough the size of the pot. Lined the pot with parchment paper or generously with flour. Place the dough in and let rise, covered, for another hour.

After this time, scarify the dough, brush some water on it and bake at 210 ° C in a cold oven. Cook 30 to 40 minutes. To know if the bread is baked: return and hit the bottom which should sound hollow.

Crépuscule de fruits : Merlot et Abouriou

Classé dans : cuisine, vin | 0

J’ai invité un ami à déjeuner et j’ai osé lui proposer des pâtes. Le Zhomme avait tellement honte qu’il en oubliait que mon ami était végétarien. J’ai fait des linguines, fondue de poireaux et sauce au Roquefort. Quelques pignons de pin grillés sur le dessus, et voici un plat complet. Pour accompagner, il me fallait un vin doux et fruité. Mais surtout pas de vin blanc, déjà qu’il n’y avait même pas de lardons dans la fondue de poireaux !

Un vin du Beaujolais était le premier choix, finalement, je suis tombée sur de l’Abouriou. Un cépage vieux comme le monde, rustique comme je les aime, propre de la région sud-ouest. Il a été remis au goût du jour par les vignerons de la cave des Côtes du Marmandais. Pour la petite histoire, c’est la seule maison à avoir une étiquette officielle « Lafitte », vendue chez Carrefour en Asie.

Dégustation Côtes du Marmandais, Crépuscule de fruits Merlot & Abouriou : joli assemblage tout en douceur, qui a besoin de temps pour s’ouvrir. Le nez est peu parfumé, à peine de fruits rouge et de chocolat. Très agréable en bouche : tanin soyeux et légèrement astringent, de la fraise fraîche du Merlot et quelques cerises burlat de l’Abouriou. Un corps léger, du fruit ; parfait en été.

Crepuscule-de-fruit

I invited a friend for lunch and I suggested a menu with pasta. Zhomme was so ashamed that he forgot that my friend was a vegetarian. I made linguine, leeks fondue in Roquefort cheese sauce. Some toasted pine nuts on top, and this was a complete dish. To accompany, I would like a sweet and fruity wine. But certainly not white wine, already there was not even a bacon in the leeks!

A Beaujolais wine was my first choice, I finally came to the Abouriou. An old grape variety, rustic, from the southwest region. He was brought up to date by the winemakers of the Côtes de Marmandais cellar. About them, they are the only domain to have an official label named « Lafitte », sold at Carrefour in Asia.

Tasting of Côtes de Marmandais Crépuscule de fruits Merlot & Abouriou: pretty smooth assembly, which needs time to open. The nose is slightly fragrant, young red fruits and chocolate. Very pleasant in the mouth: silky and slightly astringent tannins, fresh strawberry Merlot and some cherries Burlat from Abouriou. A light body, fruit : perfect in summer.

Château Cadet-Piola 2001, Saint-Emilion Grand Cru

Classé dans : cuisine, vin | 0

2001 est l’année où j’ai eu mon bac. Je n’en suis pas plus fière que ça, mis à part le calcul au dixième de point près qui m’a permis de l’avoir haut la main avec un beau 10,11 sur 20 ! Dès le début d’année, on choisit minutieusement les bonnes options qui nous permettront de gratter des points. C’est ainsi que j’ai eu mon bac scientifique options Chinois et Arts plastiques.

Oui, je ne cesserai de répéter aux nouvelles générations que le bac, ça se prépare ! Tout comme la dégustation d’un Grand cru classé bordelais de la même année, tout comme un évènement qui ne se produira qu’une fois dans sa vie.

etiquette-Cadet-Piola

En effet, Château Cadet-Piola a été déclassé depuis son rattachement en 2009 à son voisin, le Château Soutard. Ce dernier, de son haut plateau parfaitement orienté face au soleil, vise le classement des Grands Crus de Saint-Emilion de 2022 (presque toutes les décennies, le dernier date de 2012).

C’est une assez bonne nouvelle pour nous, les consommateurs lambda. Un vin qui n’est pas officiellement classé est moins onéreux. Malgré cela, les grappes bien mûres sont toujours triées à la main dès la vigne, la table de tri accueille de jolis grains “de dessert”, pour ne pas dire ”du caviar”, le vin vieillit dans une vieille cave creusée à la main, à température ambiante de 13°C… Tous les éléments sont réunis pour produire des vins fins de grande qualité, mais un seul nom figurera dans la liste des Grands Crus de Saint-Emilion.

Côté dégustation donc, il faut ouvrir le vin une bonne heure à l’avance. Pas besoin de le carafer, les parfums se développent doucement et en rondeur, et il y a très peu de dépôts. Contrairement au Château de France dégusté un an plus tôt, le Saint-Emilion n’a pas besoin de 30 ans pour poncer son acidité et son tanin.

Assemblage de Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et Malbec. La dominante Merlot s’exprime avec féminité, les saveurs de fruits rouges et noires sont fraîches et acidulés. L’assemblage est harmonieux dans le vieillissement : j’adore les parfums de rose et violette du Malbec. Le bois soutient les fruits mais n’est pas dominant. Il sent timidement la vanille.

Je l’ai choisie pour suivre des brochettes de poulet – pomme marinés au colombo et du riz pilaf (badiane, cardamone, piment).  Un vin trop classique pour un plat aussi exotique penserons-nous aux premiers abords. Cependant, j’aime beaucoup marier les viandes sucrées-salées avec les épices. Pour accompagner, il fallait du corps, des fruits, de la rondeur et de l’astringence pour laisser parler les épices.. C’est pour cela que j’aime les vins à dominante Merlot sur le terroir bordelais.

Autre exemple ICI avec le Listrac-Médoc Château Baudan et un poulet caramélisé.

Encore un accord que j’adore : un bon vin rouge mérite un bon chocolat. Le dessert ne pouvait être que le coeur coulant de Christophe Michalak, au chocolat Taïnori 64% de Valrhona.

epices_riz-pilaf

2001 was the year I got my high school diploma (baccalauréat). I’m not so proud, apart from the calculation to the nearest tenth of a point that allowed me to have it with a nice 10.11 out of 20 ! From the beginning of the year, we carefully choose the right options that will allow us to scrape points. This is how I got my « bac S » (science diploma) with Chinese and Fine art options.

Yes, I will continue to told the new generations that this diploma takes planning! Just like the tasting of a Grand Cru Classé Bordeaux wine from the same year, as an event that will occur only once in a lifetime.

Indeed, Château Cadet-Piola has not been classified since its incorporation in 2009 to its neighbor, Château Soutard. From its high plateau perfectly oriented to the sun, Château Soutard aims for the 2022 classification of Saint Emilion Grands Crus (almost every decade, the last date in 2012).

This is pretty good news for us, the ordinary consumers. A wine that is not officially classified is less expensive. Despite this, ripe grapes are still hand-picked from the vine, the sorting table hosts beautiful grains  » for dessert », if not « as caviar », wine aging in an old cellar hand dug at room temperature of 13 ° C … All the elements come together to produce fine wines of great quality, but only one name will appear on the list of Grands Crus Saint Emilion.

About tasting, open the wine an hour in advance. No need to decant, perfums develop gently and rounded, and there are very few deposits. Unlike Chateau de France enjoyed a year earlier, the Saint-Emilion does not need 30 years to sand acidity and tannin.

A blend of Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc and Malbec. The dominant Merlot expresses femininity, flavors of red and black fuits are fresh and tangy. The assembly is harmonious in aging: I love the scents of rose and violet from Malbec. Wood argues fruit but is not dominant. It smells shyly vanilla.

I chose this wine to follow the chicken – apple skewers marinated in colombo sauce and pilaf rice (star anise, cardamom, chili). A very classic wine for such an exotic dish will we think at first glance. However, I love marry sweet and sour meat with spices. To accompany, we need body, fruits, roundness and astringency to let spices talking. That’s why I like Merlot dominated wines on the Bordeaux terroir.

Another example HERE with the Listrac-Médoc Château Baudan and caramelized chicken.

Another agreement that I love: a good red wine deserves a good chocolate. Dessert must be the flowing heart of Christophe Michalak, chocolate Valrhona Taïnori 64% (chocolate sponge cake with flowing chocolate center).

Menu Fête des mères

Classé dans : cuisine, vin | 0

Voici le charmant bouquet qu’on m’a offert au marché : rose jaunes et persil plat :-)

bouquet-rose-persil

Pour la fête des mères, nous avons cuisiné à quatre mains et pas une dispute. Voici le menu :

- apéritif au Champagne avec huîtres n°3 et crevettes grises, pain multi-céréales et beurre demi-sel

- en entrée : un Chablis pour accompagner des queues de langoustines, foie gras poêlé, roquette et vinaigrette framboise – basilic

- puis des huîtres chaudes gratinées persil et parmesan

- un granité de citron jaune à la vodka Beluga

- en plat  principal : un A.O.C. Faugères pour des brochettes de canard et foie gras, des abricots poêlée, des grenailles Rattes et des pois gourmands (les abricots étaient peut-être de trop).

- en dessert : je me suis trompée sur la présentation. Cela devait être des quenelles de sorbet de mangue, petit fondant au chocolat et crème anglaise. Ce fût un moelleux au chocolat (différence très significative !) servi avec une épaisse crème anglaise, une quenelle de sorbet et quelques framboise fraîches.

Les associations de saveurs étaient réussies. Le secret d’un tel repas réside dans le choix des vins, certes, mais également dans les quantités. Nous fûmes repus, mais pas trop, gais, mais pas saouls. Contents !

huitres-chaudes-gratinees

For Mother’s Day , we cooked for four hands and not a quarrel. Here is the menu :

- Champagne aperitif with oysters n° 3 and little grey shrimps, multi-grain bread and salted butter

- Starter : a Chablis to accompany langoustines, foie gras, arugula and raspberry vinaigrette with basil

- Then oysters gratined with parsley and parmesan chees

- A lemon and vodka Beluga granita

- Main course : an AOC Faugères for skewers of duck and foie gras, grilled apricots, Ratte potatoes and peas (perhaps apricots were too much)

- Dessert : I was wrong about the presentation. This should be two mango sorbet quenlles, chocolate fondant and little bit of custard. It was a chocolate cake (very significant difference !) served with thick custard, a quenelle of sorbet and some fresh raspberries.

Associations flavors were successful. The secret of such a meal lies in the choice of wines, certainly, but also in the quantity. We were fed, but not too much, joyfull, but not drunk. Happy!

Association terre – mer et framboise – basilic

Classé dans : cuisine | 1

Chapeau à cette entrée particulière, aux saveurs harmonieuse, inspirée d’Akrame Benallal (désolée, on ne choisit pas toujours ses amis ;-) : des queues de langoustine poêlées, une escalope de foie gras juste snackée, un petit lit de roquette et une onctueuse vinaigrette.

Compter 4 queues de langoustine par personne. Les poêler bien à plat, avec la carapace, avec juste un fond de graisse de canard et sans sel. Avec des ciseaux, découper les anneaux et libérer la chair en ne laissant que le bout de la queue.

Je doute de l’ordre des manipulations. Mais j’avais tellement peur que les queues se recroquevillent lors de la cuisson que j’ai préféré garder l’épaisse carapace.

Poêler 4 épais morceaux de foie gras de 2 cm sur 5 cm. Poser sur un petit lit de roquette avec les langoustines.

Emulsionner le zeste d’un citron, du vinaigre balsamique, des framboises, des feuilles de basilique et un filet d’huile. Saler et assaisonner d’un mélange de 5 baies. Servir.

framboise

Hats off to this particular entry, harmonious flavors inspired by Akrame Benallal (sorry, we do not always choose your friends ;-) : grilled langoustine tails, a foie gras snackée, on a small bed of arugula and a creamy dressing.

Count 4 langoustine per person. Sauté flat, with the carapace, with just a bit of duck fat and salt free. With scissors, cut the rings and release the flesh, leaving only the tip of the tail.

I doubt the order handling. But I was so afraid that the tails curl when cooking, I preferred to keep the thick carapace.

Fry 4 thick pieces of foie gras 2 cm by 5 cm. Place on a small bed of arugula with langoustines.
Emulsify a lemon zest, balsamic vinegar, raspberries, basil leaves and a drizzle of oil. Salt and season with a mix of 5 berries. Serve.

Les Raisins de la colère, Domaine de la Tour Penedesses, AOC Faugères

Classé dans : cuisine, vin | 0

Le Domaine de la Tour Penedesses est la propriété d’Alexandre Fouque. Lui et son épouse gèrent leurs différentes appellations avec passion et patience : on les retrouve au Salon des Vignerons Indépendants et même à Shanghai.

Côté marketing, ils font partis de ceux qui osent l’étiquette violette en velours et les cartes de visite en chinois. Côté vin, mon homme en est tombé amoureux au point qu’il m’a laissé sa carte bleue (!), et qu’au final, il n’a rien à regretter.

Pour présenter les Raisins de la colère, voici d’abord toute la partie technique, résumé méticuleux, agréable, passionnant mais concis : ICI

Je ne citerais qu’une phrase : “Alliance de la puissance d’un Languedoc et de la féminité d’un Bourgogne”. C’est exactement ça. La dégustation de ce vin m’avait laissé le souvenir de petits fruits noirs, de tanins soyeux et de retour chocolat.

Le nom des Raisins de la colère est également très bien choisi. Il sonne fort en écho au goût du vin et rappelle le film the Grapes of wrath. Il rappelle combien la terre est importante : le sol, le terroir, l’héritage. (Vin parfait pour la Fête des mères !)

Je l’ai donc choisit pour accompagner des brochettes de magrets de canard et foie gras. Nous aimons le canard en sucré-salé : une gastrique à la framboise et au miel est simple et suffisant. Je voulais un vin avec du caractère, du poivre et beaucoup de fruits.

Mais je voulais aussi un équilibre acidité – tanin pour préserver le foie gras cru, juste grillé sur la brochette. Grâce au bâtonnage et aux barriques neuves, le tanin des Raisins de la colère est soyeux malgré son jeune âge. Nous l’avons donc laissé aérer deux bonnes heures avant de le déguster.

Il s’agit de l’alliance met-vin le plus réussi jusque là.

Tour-Penedesses

The Domaine de la Tour Penedesses is Alexander Fouque property. He and his wife manage their different AOC appellations with passion and patience : find them at the Salon des Vignerons Independants and even in Shanghai.

Marketing side , they are part of those who dare to label with purple velvet and use Chinese business cards. Wine side, my boyfriend fell in love to the point that he left me his debit card (!), and in the end, he has nothing to regret.

To present the wine « Les raisins de la colère » , here first all the technical sheet : a meticulous, nice, exciting yet concise abstract : HERE.

I would quote one sentence : « Alliance of the power of a Languedoc and femininity of a Burgundy . » That’s exactly it. Tasting this wine left me memories of dark berry fruits, silky tannins and chocolate back.

The name Les raisins de la colère is also very well chosen. It sounds echoing the strong taste of the wine and reminds the film The Grapes of wrath. It recalls how the land is important: soil, terroir, inheritance.

So I chose to accompany skewers of duck breast and foie gras. We love the sweet and sour duck: gastric raspberry and honey is simple and sufficient. I wanted a wine with character, pepper and lots of fruit.

But I also wanted a balance of acidity and tannin to preserve the foie gras, just grilled on skewer. With stirring and new oak, tannin of Les Raisins de la colère is silky despite his young age. So we left airing two hours before serving .

It is the wine pairing the most successful so far.

Tartelette à la rhubarbe

Classé dans : cuisine | 0

Il y a des plaisirs dont on ne profite qu’une fois par an, ils sont rares, parfois chers. C’est tellement bon d’en profiter que cela en pourrait être jouissif ! Dans ce grand tiroir des plaisirs annuels, je range :

- voir la mer (je ne rencontre la montagne qu’une fois toutes les décennies pratiquement)
- faire un tour de piste (mais je vais y travailler)
- manger des spaghettis aux asperges sauvages
- sentir des morilles fraîches
- préparer de la rhubarbe

rhubarbe

A une époque, j’aillais chez une amie qui laissait son plan de rhubarbe poussé tellement haut qu’il montait en fleurs ! Je ramenais un fagot de rhubarbe en train, que je distribuais à mes collègues ou que je congelais. Maintenant, je guette le printemps et les étals du marché. Ce qui n’est pas plus mal car j’ai plus de place dans le congélateur.

Pour 6 tartelettes à la rhubarbe :
- 500 g de rhubarbe, soit 2 épaisses branches
- 100 g de sucre semoule
- 250 g de pâte à tarte sucrée à l’amande : 75 g de farine + 50 g de poudre d’amande + 62 g de beurre + 62 g de sucre + une pointe d’eau.
- une migaine épaisse : 1 oeuf + 10 cl de crème liquide + 10 g de fécule de maïs
- du sucre glace

Eplucher et tronçonner la rhubarbe. Humer le parfum du printemps sortir de ces tiges ! Ajouter 100 g de sucre semoule et laisser reposer quelques heures. Puis faire bouillir l’ensemble 5 min.

Préparer la pâte à tarte, foncer 6 moules à tartelette. Préparer la migaine et l’ajouter à la rhubarbe refroidie. Mettre une grosse louche de la préparation dans chaque tartelette. Faire cuire au four 20 à 30 min à 180°C.

Lorsque les tartelettes ont refroidi, les saupoudrer de sucre glace selon le goût.

tartelette-amande-rhubarbe

There are pleasures we only have once a year, they are rare and sometimes expensive. In this large drawer of annual pleasures, I put :

- Seeing  the sea (I meet the mountain once every decade almost)
- Making a lap on a circuit (but I’ll work it)
- Eating spaghetti sauted with wild asparagus
- Smelling fresh morels
- Preparing rhubarb

At one time, I used to visit a friend who left her rhubarb plan grown so high that go in bloom ! I brought a bundle of rhubarb that I distributed to my colleagues or I freezed. Now I whatch for spring and market stalls. Which is not so bad because I have more space in the freezer.

For 6 individual rhubarb tarts :
- 500 g of rhubarb, almost 2 thick branches
- 100 g of caster sugar
- 250 g of sweet dough with almond : 75 g of flour + 50 g of almond powder + 62 g of butter + 62 g of sugar + a touch of water.
- A thick migaine : 1 egg + 10 cl of liquid cream + 10 g of cornstarch
- Icing sugar

Peel and cut rhubarb. Smell the spring out of these rods ! Add 100 g of caster sugar and let stand for several hours. Then boil the whole 5 min.

Prepare dough, fit in 6 tartlet molds. Prepare migaine and add to the cooled rhubarb. Put a big ladle of mixture into each tartlet. Bake 20 to 30 minutes at 180° C.

When the tarts have cooled, sprinkle with icing sugar to taste.

Cocktail apéritif Sweet & Sour

Classé dans : cuisine, vin | 0

A mon grand désarroi, je n’avais plus une goutte de Martini Bianco ! Ma liqueur de vie avait disparu, et il ne restait plus qu’une petite fiole de Gin Hendrick’s à la place… Et me voici, qui passe mon temps à chercher des recettes de cuisine, à fouiller la toile pour une recette de cocktail. Tout ça pour un apéro en bonne et due forme, très Frenchy comme diraient mes Chiliens.

Je découvre la recette de “l’Aphrodisiaque”, avec plein de petits coeurs à côté. Ce n’est pas pour jouer la rabat-joie, mais sachez que l’alcool à lui seul suffit comme ingrédient aphrodisiaque. Faites boire deux verres de vin à l’élue de votre libido et (si libre, consentante ou sans principe) elle tombera dans vos bras. Bien entendu, si vous ne paraissez pas lui plaire aux premiers abords, il lui faudra un peu plus de deux verres.

Bref, légèrement remaniée, la recette de l’Aphrodisiaque devient simplement un Cocktail Sweet and Sour, avec ce qu’il faut de pétillant et d’amertume qui fait saliver et réveiller les papilles.

Pour 4 verres :
- 5 cl de Gin
- 5 cl de Cointrau
- 1 cuillère à café (voire 2 si vous êtes sensible à l’amertume) de sirop de cannes à sucre
- le jus d’un citron jaune
- compléter avec de l’eau gazeuse très froide

cocktail_sweet-sour

To my desarray, I had not a drop of Martini Bianco ! My life’s liquor was gone, and there remained a small flask of Gin Hendrick’s instead … And here, me spending my time looking for cooking recipes, I am searching on the web for a cocktail recipe. All this for an aperitiv drink in good and due form, very Frenchy as said my Chilean guys.

I discovered the recipe of the « Aphrodisiac » cocktail, with lots of little red hearts next. No want to be a spoilsport, but know that alcohol alone is sufficient as an aphrodisiac ingredient. Offer two glasses of wine to your libido elected and (if free, consensual or unprincipled ) she will fall into your arms. Of course, if you do not seem to be her tastes at first sight, you will need a little more than two drinks.

I slightly modify the Aphrodisiac Cocktail to a simply Sweet and Sour cocktail, with the right amount of sparkle and bitterness that makes your mouth awake and your taste buds salivate.

For 4 glasses :
- 5 cl of Gin
- 5 cl of Cointrau
- 1 teaspoon (or 2 if you are sensitive to bitterness ) of sugar cane sirup
- The juice of one lemon
- Complete with very cold sparkling water

Le mi-cuit au chocolat Valrhona aux Fines Gueules d’après Christophe Michalak

Classé dans : bonne adresse, cuisine | 0

Ces jours-ci, je pense à retourner au restaurant Les Fines Gueules. La salle en demi sous-sol avec les pierres apparentes est vraiment charmante. La carte des plats et des vins donnent du plaisir dès la lecture. J’ai le souvenir d’un tartare de boeuf au couteau, simplement assaisonné d’huile d’olive, de tomates séchées et de copeaux de parmesan. Ce fût ma première fois, la meilleure et la plus délicieuse. Ce fût également l’occasion pour mes amis de me défier à reproduire le magnifique dessert des Fines Gueules : le mi-cuit au chocolat Valrhona.

Ni une ni deux, je fais appel à mon meilleur ami pâtissier : Christophe Michalak. Je vous rassure, je ne l’ai qu’en livre, pas au bout du fil :-) Car Cri-Cri d’Amour avait également proposé un mi-cuit à la carte des pâtisseries du Plaza Athénée. Héhé !

Quelques pistoles Taïnori de Valrhona et des tests de cuisson plus tard, j’avais la recette du mi-cuit au chocolat des Fines Gueules.

mi-cuit-Michalak-Valrhona

Pour 6 ramequins à dessert de mi-cuit au chocolat Valrhona d’après Christophe Michalak, comme aux Fines Gueules :
- 110 g de chocolat Taïnori 64% de cacao
- 90 g de beurre
- 120 g de sucre
- 2 oeufs
- 40 g de farine

Préchauffer le four à 200°C.
Faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie ou au micro-onde.
Battre les oeufs et le sucre en mousse. Ajouter la farine puis le chocolat.
Beurrer et fariner les ramequins. Verser la pâte et enfourner rapidement pour 8 min. Pas plus.

Restaurant les Fines Gueules
43, rue Croix-des-Petits-Champs – Paris 1er

Bousse au chocolat de Marguerite et crème anglaise

Classé dans : cuisine | 0

Avec le P’tit, on a un secret : la bouse de vache. Il adore ça ! C’est comme cela qu’il appelle la mousse au chocolat noir : de la bouse de vache. Il la dévore avec tellement d’engouement que je lui en fait avec plaisir :-)

Je luis sers une mousse au chocolat version Pierre Hermé, légèrement modifiée pour qu’elle soit mois dense et moins riche, moins PH en somme.

mousse-au-chocolat-noirbouse-de-vache-au-chocolat

Pour 6 petites verrines de 6 ans, il faut :
- 100 g de chocolat noir 50 à 60 % de cacao
- 5 cl de lait
- 1 jaune d’oeuf
- 50 g de sucre
- 3 blancs d’oeuf

Faire fondre le chocolat avec le lait au micro-onde par tranche de 30 secondes.
Battre les blancs d’oeuf en neige avec une petite pincée de fleur de sel.
Battre le jaune d’oeuf et le sucre en mousse. Ajouter le chocolat fondu, puis les blancs en trois fois.
Laisser refroidir jusqu’à la consistance souhaitée. Un certain l’aime encore liquide.

Et là, il nous reste 2 jaunes d’oeuf. Que faire ? Et bien nous avons notre deuxième petit secret : la crème anglaise. Lui l’aime froide et moi chaude allongée d’un expresso.

Pour une crème anglaise avec 2 jaunes d’oeufs : battre les oeufs avec 60 g de sucre et 50 cl de lait. Ajouter 1 cuillère à soupe d’arôme vanille. Mettre à cuire jusqu’à la consistance souhaitée.

A bon entendeurs gourmands, bonne dégustation !

creme_anglaise

Recettes aux blancs d’oeuf : congolais et meringues

Classé dans : cuisine | 0

Au congélateur, j’ai trouvé une boîte contenant 4 blancs d’oeuf. Je les avais mis de côté pour ne pas les jeter, tachons donc de les utiliser avec économie. J’ai également un petit carnet magique où je note les recettes classiques inratables, ainsi que les gros ratés à ne jamais réitérer.

meringues-croquantes

Me voici donc avec une recette ultra simple de meringue et une autre de congolais, cuisson 15 min à 150°C toutes les deux. C’est parfait !

Pour les meringues :
Battre 2 blancs d’oeufs en neige. Lorsqu’il est pris, verser petit à petit 100 g de sucre toujours en battant. Il faut bien serrer les blancs jusqu’à former des becs d’oiseau.
Former des petites meringues longues comme un auriculaire pour des petites meringues croquantes (idéales pour le café).
Faire aussi des meringues plus épaisses de 5 cm environ pour des meringues au coeur fondant (top en dessert !).
Cuire au four 15 min à 150°C.

Petit point sur les ustensiles :
- la feuille de cuisson : Z’Hom a acheté des feuilles de cuisson avec un revêtement de Teflon. C’est révolutionnaire : économique, écologique, pratique et surtout sans odeur. C’est vraiment top ! Je les recommande pour les meringues.
- la poche à douille : pratique mais pas indispensable. Faux ! Munissez-vous d’une poche pour éviter d’en mettre partout. Peu importe l’embout, pourvu qu’il y ait un trou.
- le batteur électrique : très pratique et très indispensable. Faux ! Mon frère y arrive à la main.
- les moules en silicones : déjà essayé, jamais réussi. La meringue ne sèche pas de manière uniforme.

Pour les congolais :
Mélanger 100 g de noix de coco et 100 g de sucre. Ajouter 1 cuillère à soupe d’arôme vanille et 2 blancs d’oeuf. Mêler intimement.
Faire des quenelles à l’aide de 2 petites cuillères à café. Cuire au four 15 min à 150°C.

meringue-moelleuse congolais-noix-de-coco-vanille

Levain naturel : comment nourrir Bobby ?

Classé dans : cuisine, voyage | 0

Ce post est spécialement dédié à Philippe qui me garde gentiment Bobby le levain. Philippe, tu vas pouvoir regarder Bobby dormir, tu auras la joie de le réveiller chaudement, lui donner la becquer tendrement et le regarder joyeusement buller. J’aurais pu déshydrater mon levain, mettre les paillettes dans un petit pot puis les réhydrater en rentrant. Mais je n’aurai plus eu le même affect avec mon Bobby :-(

levain-naturel

Bref, voyons plutôt quand, comment, pourquoi nourrir Bobby, où le mettre à dormir, etc.

Comment nourrir le levain naturel ?

1/ Mettre le pot de levain sur la balance, tarer.
2/ Ajouter le même volume en farine bio T110.
3/ Ajouter ce même poids en eau du robinet, à température ambiante.
4/ Le levain naturel va manger et digérer. Cette activité le fait buller. Il prend du volume : + 1/3, voire le double.
5/ Quand il a fini, le levain retombe. Cela prend environ 6 à 10 heures.

Quand nourrir le levain naturel ?

Plus le levain a faim, plus il a une odeur acidulée. Une couche de liquide jaune peut apparaître sur le dessus. Ce n’est rien, il suffit de le mélanger à nouveau.

On peut le nourrir :
- dès qu’il a fini de digérer, c’est à dire après l’étape 5. C’est ma technique pour le multiplier rapidement avant de faire un pain. (Pour 500 g de farine, il faut 150 g de levain naturel.)
- une fois par semaine, si on le laisse dormir au réfrigérateur.

Où le levain naturel peut-il dormir ?

1/ A température ambiante, le levain naturel préfère les zones à l’ombre et tempéré. On évite aussi les courant d’air pendant qu’il mange. Mais le levain aura faim plus souvent, il faudra le nourrir au moins toutes les 48 heures.

2/ Au réfrigérateur, le levain se met au ralenti et s’endort. Il faudra le réveiller au bout de 6 jours en le sortant à température ambiante. Quand il se sera réchauffé, on peut le nourrir.

Si t’as une question , n’hésite pas à m’envoyer un mail ou me laisser un commentaire (j’espère avoir accès à mon admin à Shanghai).

Have fun !

PS : N’hésite pas à tenter ta recette de baguette. En générale, avec la technique 1-2-3, on fait 150 g de levain + 300 g d’eau + 450 g de farine. Bibi !

Mini rôti de selle d’agneau au pesto (presto et sans parmesan)

Classé dans : cuisine | 0

On avait envie d’agneau, de vin rouge et de frites. Je me suis souvenue que la filière viande communiquait beaucoup sur l’agneau et proposait des recettes de Chefs et de bloggeuses: l’agneau en apéro, en repas vite fait bien fait et même en version gastro. En effet, le site Agneau Presto est toujours en ligne, merci Interbev !

D’après leur recette de mini rôti au pesto, ma version du rôti de selle d’agneau au pesto sans parmesan, tout autant vite fait que bon :

- 500 g de selle d’agneau
- 2 gousses d’ail
- 30 g de pignons de pin
- 50 g de basilic surgelé
- 1 cuillère à café de sel
- 50 g d’huile d’olive

Mixer les pignons, les gousses d’ail et le basilic avec 50 g d’huile d’olive. Saler et réserver dans un pot.

Ouvrir la selle d’agneau (désossée) et badigeonner généreusement de pesto. Refermer et ficeler. Je ne suis pas fan de ficeler un rôti comme un boudin. Je préfère la marguerite (ou la fleur), c’est joli, pratique et comme le rôti est “plat”, il dore et cuit plus facilement. (cf l’exemple ci-contre avec une côte de boeuf ficelé en fleur)

Faire dorer à feu vif dans une poêle avec un fond d’huile d’olive. Puis cuire au four à 200°C pendant 20 à 30 min.

En accompagnement, frites (évidemment !) et poêlée de cardes – carottes. J’ai fait précuire les carottes et les cardes (côtes de blette) à l’eau, puis je les ai poêlé directement dans la poêle de la viande. Un soupçon de poivre blanc et on passe à table.

We were agog about some lamb, red wine and french fries. I remembered that the French meat industry communicated a lot about lamb meat and offered recipes of Chefs and bloggers : lamb for aperitif time, as fast and well done, and even gastronomic version. Indeed, the website Agneau Presto is still online, thanks to Interbev !

From their mini roast with pesto recipe, my version of lamb saddle, roasted with pesto without parmesan, just as quickly as good

- 500 g of saddle of lamb
– 2 cloves of garlic
– 30 g of pine nuts
– 50 g of frozen basil
– 1 teaspoon of salt
– 50 g of olive oil

Mix pine nuts, garlic and basil with olive oil. Salt and set aside in a pot.

Open the saddle of lamb (boneless) and brush generously with pesto. Close and tie. I ‘m not a fan of tying a roast like a big sausage. I prefer the daisy (or flower), it’s pretty , practical and as the roast is « flat », it roasted and cooked more easily.

Sauté over high heat in a frying pan with olive oil. Then bake at 200 ° C for 20-30 min.

In accompanying: french fries (of course!) and sautéed chard – carrots. I did precooked carrots and chard (chard ribs) with water, then I seared directly into the pan of meat. A hint of white pepper, then go to the table.

 

Mini rôti de selle d'agneau au pesto (presto et sans parmesan)

Pain demi-complet au thym de Willow façon Makanai

Classé dans : cuisine | 0

J’écris ce item avec fierté, confirmant et m’auto-approuvant que l’improvisation est la reine de mes fourneaux. Suite au succès précédent, le premier pain au levain naturel que je voulais absolument réussir a été le premier que j’ai raté : le pain à la cocotte demi-complet au thym séché. La recette est piochée du livre de la blogueuse Willow, avec du thym à la place du romarin. Mais désormais je la teste avec la méthode 1.2.3. de Makanai, sans humidifier mon four et en laissant le pâton poussé “au feeling”.

La compréhension du processus d’abord, le feeling ensuite. En ce moment, je suis plongée dans le livre “Pains et viennoiseries maison pas à pas” d’Emmanuel Adjandreou, artisan boulanger. Extrêmement bien illustré et didactique, ce livre devrait m’aider à parfaire ma méthode (ne parlons pas encore de technique).

Suite à mes essais précédents en boulange, je continue à élever Bobby avec du T55 (farine blanche) 2 à 3 fois par semaine pour en avoir une belle quantité. Cela me permet de faire deux pains à la fois.

J’ai réalisé un gros pain au thym, que j’ai consommé pendant une semaine. Il a été réservé dans sa cocotte de cuisson, il est resté tendre mais la croûte s’est un peu ramollie. Grillé avec une tranche de fromage de chèvre fermier, c’est un délice !

Pour un gros pain demi-complet au thym de 900 g, il faut :
- 500 g de farine T110 (bio ou pas, franchement, j’ai pris le bio dont je me sers pour nourrir Bobby. Mais entre nous, Bobby bulle – c’est joli ça – même avec du T55 classique)
- 300 g d’eau tiède
- 150 g de levain naturel
- 2 cuillères à soupe de thym séché (la prochaine fois, j’en mettrai un peu moins car le thym assèche la mie)
- 1 petite cuillère à soupe de sel

On commence par diluer le levain dans l’eau tiède. On mélange d’autre part la farine avec le sel et le thym. On y verse ensuite le mélange liquide et on pétrit. On pétrit jusqu’à ce que la pâte se décolle de la bassine. Puis on couvre avec un torchon et on le laisse dans le four avec un mug d’eau chaude.

Au bout d’1h30 à 2h, si la pâte à doubler de volume, on peut recommencer à pétrir en faisant des quarts de tour. Avec mes petits bras, je fais des gestes lents mais fortement appuyés. Le pâton va devenir lisse et régulier, on sent les bulles se répartir dans la pâte.

On farine une cocotte ovale en fonte pour y déposer le pâton. On couvre, et retour au four pour une heure. Au bout de ce temps, on préchauffe le four à 240°C en chaleur tournante (sortir la cocotte du four), on incise le pain et on enfourne à nouveau. Baisser la température à 210°C et laisser cuire 40 min. Vérifier la cuisson en tapotant le fond du pain. Si il est creux, on le met à refroidir sur une grille. Sinon, on remet à cuire 10 min supplémentaire.

Pain demi-complet au thym de Willow façon Makanai

Le résultat est encourageant. La mie est régulière, pas trop serrée, il y a des bulles partout et surtout, la croûte est peu épaisse et croustillante Y(o_o)Y. Je peux encore améliorer ce pain avec moins d’herbes séchées ou bien en y ajoutant des tomates confites à l’huile d’olive.

Pain au levain : les bons dosages

Classé dans : cuisine | 0

Après le premier essai bien raté, voici le nouvel essai du pain au levain. On commence par réveiller doucement Bobby le matin : un petit rayon de soleil dans la cuisine, une petite place sur l’étagère bien à l’abri des courants d’air.

4 heures après, je lui donne 45 g de farine T110 et 40 g d’eau. Durant les 8 heures suivantes, je l’ai admiré buller et quadrupler de volume. Allez Bobby, on va y arriver à faire ce pain au levain !

Spontanément, je me suis tournée vers Chef Simon : il a l’explication à tout ! Je me suis quand même permis d’aller vérifier ses dires : 500 g de farine pour 20% de levain, soit 150 g. On est très très loin des 3 petites cuillères à café de mes premières recettes.

Suite à différents calculs hautement compliqués comme la formule en croix et à la pesée de Bobby (partir du poids du levain pour ne pas en gâcher ; j’aime ce concept), je mélange les ingrédients suivants :
- 350 g de farine T55 (blanche, classique, ça ira très bien)
- 200 g d’eau tiède (comme pour les recettes chinoises)
- 100 g de levain naturel (il me reste pile poil 45 g pour relancer Bobby)
- 1 cuillère à café de sel (que j’ai encore failli oublié)

La pâte obtenu est un peu liquide, mais ça se tiendra. Elle va passer deux heures enfermée dans l’obscurité du four avec un mug d’eau chaude.

Au bout de ce temps, je chasse l’air, je plie une dizaine de fois avec un peu de farine, puis je le pose dans la cocotte en fonte avec couvercle pour encore une heure.

En tout, le pâton aura juste doublé de volume. Ce sera suffisant. J’incise profondément le pain puis j’enfourne dans un four préchauffé à 210°C pour 40 min. Sans vapeur, sans eau, sans rien. L’humidité du pain suffira à lui-même.

Pain au levain 3 : les bons dosages
pain cocotte au levain naturel
Au bout de 40 min, j’ai fait “wouahhh” (et d’autres petits cris de Pikachu). Mon pain est beau, il sent bon et il sonne creux. Après l’avoir laissé refroidir sur une grille, c’est encore plus “wouahhhh”. Il est doux et acidulé, la mie est dense et aéré, salé comme il faut, la croûte est fine.

Je ne lui reproche qu’une chose : la mie est peu régulière. Il faudrait que j’aère bien Bobby et que je malaxe le pâton de manière plus homogène. Comme ça, j’aurai de belles bulles un peu partout plutôt que des gros cratères ici et là.

Au moment où j’écris ces lignes, Bobby se réveille doucement sur l’étagère. Je vais lui donner à manger tout à l’heure pour refaire une boulange dans 24h. Et je compte bien réussir ce pain complet au thym et une brioche à l’huile, mais façon 1.2.3 de Makanai.

Pain au levain : erreurs et ratés

Classé dans : cuisine | 0
Des pains, j’en ai déjà fait : de la fougasse, de la pâte à pizza, des brioches chinoises… J’ai même fait le corn bread à la cocotte du livre de Willow “Pain cocotte”. Sans me vanter, je maîtrise la levure de boulanger déshydratée. Qu’en est-il avec du levain naturel que j’ai fabriqué ?

Avec beaucoup trop d’assurance, j’ai pris deux recettes (quitte à me lancer, autant y aller généreusement !), le fameux livre de Willow et tout mon reste de farine T110 bio que je réservais pour nourrir Bobby.

Bref, je me lance sur la recette de Pain demi-complet au thym et la Brioche à l’huile d’olive et à la vanille. Chaque recette nécessite environ 500 g de farine pour 2,5 à 3 cuillères à café de levain.

(ça c’est le corn bread à la levure de boulanger déshydratée)

Les pains n’ont pas levé, même au bout de 12 heures, même après la cuisson. C’était moche. Il ne faut JAMAIS mettre à cuire à 240°C un pâton qui n’a pas levé. C’était dur, pas cuit, vraiment moche. Je me suis fait insultée (par moi même notamment), je me suis posée mille et une questions : sur Bobby, sur les courants d’air, sur le sel, sur mes erreurs, mes capacités… Crotte, c’est juste de la farine et de l’eau quoi !

Ajouté à cela les calculs de rentabilités sur l’énergie et le temps passé :

- 1 kg de farine bio T110 pour nourrir Bobby 20 fois 2 EUR
- 1 kg de farine T55 pour faire 2 à 3 pains : 1 EUR
- 1,5 kW pour 1 heure (voyons large) à 240°C au four électrique : 0.20 EUR

+ 15 min de pétrissage : 10 EUR (je facture assez cher mes honoraires) + l’eau

Soit 1.40 EUR les 2 pains au levain naturel, que c’est moi qui les fait et que je sais ce qu’il y a dedans.

Et puis, j’ai essayé de rattraper le coup : le pain au thym a d’abord trouvé sa place (tranche par tranche) dans une soupe de courgettes au chèvre. Il remplace délicieusement les pommes de terre. Puis, ce fût la brioche qui fit l’affaire dans un pudding aux raisins secs. L’honneur était sauf.

Le calme étant revenu sur le champs de bataille, il était temps de reprendre le combat, sur un terrain où je suis maître : l’improvisation. Dans les règles de l’art, l’improvisation nécessite expertise, analyse et documentation.

Et j’ai lu :
- Chef Simon, THE artiste-chimiste de la cuisine
- Anaïk pour Marmiton, qui a concentré les infos de toutes les bloggeuses
- Makanai, qui rapporte aussi les conseils de son mari
- Wikipédia, encore et toujours …

 

Pain au levain : élever un Bobby

Classé dans : cuisine | 0

J’ai toujours rêvé d’avoir un Bobby. Notamment depuis que ma copine Véwo en a eu un : elle lui donne à manger, le gave parfois, puis en prélève et fait de supers gros pains à la cocotte pour son homme. Du levain naturel : j’en avais des étoiles dans les yeux !

Mais, un Bobby, comme dit Anaïk (« Le Confit c’est pas gras »), c’est un peu comme un Tamagoshi. lors je me suis imaginée que si on ne s’en occupait pas, il pouvait MOURRIR. Ainsi, cela doit bien faire deux ans que je repousse l’échéance… En réalité, cette excuse est complètement bidon.

Le levain naturel se garde tout seul comme un grand au réfrigérateur. Il est même possible de déshydrater. Pour l’expérience, j’ai versé un peu de levain au fond d’un verre que j’ai oublié deux semaines au frais. Puis, je l’ai laissé reprendre la température ambiante : il s’est très bien réveillé, il a bullé et Bobby est tellement fort qu’il a percé l’épaisse croûte à la surface !

Suivant la technique d’Anaïk dans le dossier de Marmiton.org, additionné de paresse et d’un peu de bon sens, j’ai mis une quinzaine de jours à obtenir mon levain naturel. Je l’ai appelé Bobby dès le premier jour :-) :

- Création du Bobby : 20 g de farine bio T110 + 20 g d’eau du robinet datant de 2 jours + 1/2 cuillère à café de miel bio

- Trois jours après, je retire le liquide jaune, puis j’ajoute : 20 g de farine T110 + 20 g d’eau.

- Trois jours après, il fallait le gaver 2 fois par jours. Là, je me suis dit que c’était gâché. Alors je l’ai gavé une fois avec 2 fois son volume de farine + le même poids d’eau que de farine ajoutée. Et je l’ai mis au réfrigérateur pour qu’il digère doucement.

La farine T110, plutôt que la T55 par exemple, permet de ne nourrir son Bobby qu’une seule fois par jour et le rend plus fort. Comme dit Willow dans son livre « Pain cocotte », prendre son temps permet d’en gagner.

- Comme il ne sentait pas mauvais, je ne me suis pas inquiétée de lui pendant 4-5 jours. Au bout de ce temps, je l’ai sorti à température ambiante, et il avait l’air en bonne santé. J’ai prélevé une petite tasse à expresso de mon Bobby et j’ai jeté le reste. Je lui ai donné à manger : 40 g de farine + 40 g d’eau, et je l’ai regardé buller. En effet, Bobby allait très bien ! Donc retour au réfrigérateur.

- Une semaine après, je le sors, en prélève une tasse, le nourris de ces habituels 40 g de farine bio et 40 g d’eau. Il bulle, tout va bien, je vais pouvoir faire mes premiers pains au levain !

Pain au levain 1 : élever un Bobby

Le moelleux aux noix selon Poulou (Setti Fatma)

Classé dans : cuisine, voyage | 0
 A Setti-Fatma (vallée de l’Ourika, Maroc), nous avons fait la connaissance de Martine et Poulou. Elle, la Belge, et lui, le Portugais, nous accueillent dans leur maison d’hôte Au bord de l’Eau.

L’endroit est féérique ! Après un étroit escalier, on arrive quasiment les pieds dans la rivière de l’Ourika. L’endroit est calme, vert et pailleté de lumière.

A la tombée de la nuit, il fait un peu frais. Alors, on se se réfugie près du feu de leur immense cheminée qui domine la salle à manger. On y déguste le délicieux couscous au poulet de Fatima, accompagné d’un verre de Cabernet Sauvignon du Meknès (bien mieux réussi que le Merlot à mon goût).

En dessert, Poulou nous amène son moelleux aux noix… et pour tous, ce gâteau est une révélation ! Je vous en livre ici la recette en exclusivité. Je dis en exclusivité parce qu’il paraît qu’il a toujours refusé de donner la recette à qui que ce soit, même à Martine. Il se pourrait que j’ai eu cette honneur suite à une victoire (improbable) au Scrabble.

Suite à une profonde réflexion, ainsi qu’à diverses conversions de tasse en grammes, j’ai légèrement modifié la recette. Mais il paraît qu’il est tout aussi moelleux, tous aussi bon, voire très bon !


Le moelleux aux noix d’après une recette de Poulou :
- 1 yaourt nature
- 80 g de noix en poudre
- 250 g de sucre “vanillé” (avec une gousse de vanille infusée)
- 150 g de farine
- 5 g de levure chimique
- 3 oeufs avec les blancs battus en neige
- 50 g de beurre fondu.

Mélanger les jaunes d’oeufs avec le sucre, ajouter le beurre fondu, puis le yaourt.

Ajouter la levure, la farine et enfin les blancs d’oeufs battus en neige.

Pour 12 gâteaux individuels, faire cuire à 150°C pendant 20 min environ.

Le moelleux aux noix selon Poulou (Setti Fatma)

At Setti Fatma (Ourika Valley, Morocco), we have met Martine and Poulou. She, the Belgian, and he, the Portuguese, welcome us in their guest house at « Au bord de l’eau ». The place is fairy-like ! After a narrow stairway, we reach almost the feet in the Ourika river. The place is quiet, green and glittery light .

At nightfall, it ‘s a bit cool. So we take refuge by the fire of their huge fireplace that overlooks the dining room. We taste the delicious chicken couscous of Fatima, accompanied by a glass of Cabernet Sauvignon wine from Meknes (although better than the Merlot) .

For dessert, Poulou brings us his soft nuts cake… and for all, this cake is a revelation! Exclusively let me give you here its recipe. I said exclusive because it seems he has always refused to give the recipe to anyone, even to Martine. It could be that I had this honor after a (unlikely) victory at the Scrabble game .

Following a deep reflection, and various conversions from cups to grams, I slightly modified the recipe. But it seems it is as soft, as good to very good !

The soft nuts cake from the Poulou’s recipe :
- 1 yogurt
- 80 g of walnut powder
- 250 g of sugar with vanilla
- 150 g of of wheat flour
- 5 g of baking powder
- 3 eggs with the stiffly beaten egg whites
- 50 g of melted butter .

Mix the egg yolks with the sugar, add the melted butter and the yogurt.

Add baking powder, flour and finally the beaten egg whites.

For 12 individual cakes, bake at 150°C for about 20 min.

Manchons de poulet à la tenaille, caramélisés au cola

Classé dans : cuisine | 0

Des manchons de poulet, qu’est-ce que c’est ? Contrairement à l’usage commun, le manchon n’est pas le pilon du poulet, sinon, on appellerait cela un pilon, pas un manchon. Il s’agit en fait de l’aile du poulet : dans une aile, il y a 2 manchons, dans un poulet, il y en a 4, vous me suivez ? On trouve, dans les supermachés, des “grignottines” de poulet, déjà assaisonnées à l’exhausteur de goût et déjà cuites. C’est exactement la même chose.

Une aile de volaille, c’est un peu comme un bras humain : il y a la main, un poignet (articulation), l’avant-bras, un coude (articulation), puis le bras et une épaule (articulation).

Manchons de poulet à la tenaille, caramélisés au cola

Pour passer de l’aile au manchons (2 par aile), il faut casser les articulations, légèrement extraire un os, et retrousser la viande sur l’os. Cela s’appelle “manchonner”. (“Manchonnage” n’existe pas, sauf pour les tuyaux) La technique est expliquée en vidéo ici sur le site de marmiton.org ou en photos là sur le blog de Sot-L’y-Laisse.

De mon côté, afin d’éviter de me mutiler un doigt à la machette ou encore pour éviter de faire trop de bruit, et aussi parce que c’est mille fois plus simple, j’utilise une tenaille pour couper les articulations. Autre avantage de la tenaille: la coupure est nette et sans éclats d’os.

Manchons de poulet à la tenaille, caramélisés au cola

Une fois l’os étêtée de son articulation (par le bout le moins dodu), je gratte avec un couteau pour dégager l’os, et pour former le manche, je retrousse la viande.

Sur l’avant-bras, il y 2 os. J’extrais le plus petit en tirant dessus, puis je le détache au couteau.

Une fois tous les petits moign… pardon manchons sont prêts, on peut les faire mariner. Mais je les trouve déjà bien assez gras et tendre pour cela.

Alors juste un coup de four à 220°C pendant 20 min, avec un peu d’huile d’olive, de sel et de poivre. Puis je verse un petit verre de cola dessus et je fais caraméliser 5 min sous le grill. Miam !



In the common usage, French people confuse chicken drumstisks and chicken wings called « manchon ». Because, chicken wings can be prepared like a drumstick to handle it easier as fingerfood. In the supermarkets, it is called « grignottines » already seasoned with artificial flavors and already cooked.

A chicken wing is much like a human arm: there hand, wrist (joint), forearm, elbow (joint), then the arm and shoulder (joint).

To switch from the wing to the « manchons » (2 per wing), you have to break the joints, extract bone slightly and roll the meat on the bone. This is called « sleeving ». The technique is explained in the video here on Marmiton.org or with photos here on the blog of Sot-L’y-Laisse.

For my own, to avoid mutilating my finger with a machete or to avoid making too much noise, and also because it is a thousand times easier, I use pliers to cut the joints. Another advantage of the pliers: the cut is clean and without bone chips.

Once the bone headless its articulation (by the most fleshy side), I scratch with a knife to release the bones, and to form the handle, then I roll up the meat.

On the forearm, there two bones. I extract the smallest by pulling it, then I use a knife.

Once all the little stub… sorry wings are ready, you can marinate them. But I find them quite enough fat and tender for it.

So simply oven them at 220°C for 20 min, with a little bit of olive oil, salt and pepper. Then I poured a glass of cola and I caramelize over 5 minutes under the grill. Yummy !

La feuille de brick c’est magique !

Classé dans : cuisine, voyage | 0


Quand j’ai des invités pour apéritif-dînatoire, il faut que je prépare des bouchées. Que mettre à l’intérieur ? Quelle forme leur donner ? Quelle texture ? Quelle couleur ? STOP La réponse ultime est (non pas le chiffre 42) la feuille de brick.

Avec un reste de légume, un reste viande, un bout de fromage ou un morceau de pomme et des pépites de chocolat, la feuille de brick sublime tout ! L’enveloppe croustillante et légère dévoile son contenu dès le premier croc. On peut présenter la brick seule ou avec de la sauce : au yaourt, au piment ou la tomate. On peut la cuire au four ou à la poêle. A la friteuse aussi, à vos risques et périls pour vos artères.

Concernant le pliage, on peut faire presque tout ce qu’on veut : aumônière, cigare ou cigarette, triangle ou samoussa, des paquets tout simplement.

Hier soir, je suis allée au cinéma voir The Hobbit. Ainsi, nous avons dîné léger avec les poules des bricks carotte-chèvre et carotte-saucisson de Lyon.

La feuille de brick c'est magique !


When I have guests for dinner-aperitif, I must prepare little appetizers. What to put inside? What form to give them? What texture ? What color? STOP The ultimate answer is (not the number 42) the brick dough leaf.

With a remainder of vegetable, of meat , a piece of cheese or a slice of apple and chocolate chips, the brick leaf sublime any remainder The crispy and light shell reveals its content:encoded from the first hook. We can present the brick alone or with sauce : yogurt , chili or tomato. It can be baked or pan. Use also a fryer at your own risk for your arteries.

Regarding folding, you can do almost anything you want: purse, cigar or cigarette, triangle or samossa, packet simply.

Last night I went to the cinema to see The Hobbit. Thus, we dined lightly with hens : bricks of carrot – goat cheese and carrot – sausage of Lyon.

Spaghetti al nero di sepia, à l’encre de seiche

Classé dans : cuisine, voyage | 0

Il fait noir, il fait froid… Pas envie de cuisiner pour une personne, pas envie de tomber dans la facilité d’une soupe en sachet trop salé, trop sucré, trop faut arrêter les conneries !

Alors on fouille les placards sans trop de convictions, cherchant quelque chose de plus motivant qu’un paquet de chips (trop salé, trop gras, trop facile). Et là, le graal brille dans le noir derrière les lentilles du Puy : des spaghettis à l’encre de seiche (oui des spaghettis noires qui brillent dans le noir, je sais.).



Depuis que j’ai emménagé avec quelqu’un, je n’ai pas osé proposer des pâtes noires avec un fort goût iodé. Moi j’adore, mais ça m’étonnerait que quelqu’un qui rebute à manger du poisson séché apprécierait. Et puis j’aime aussi son odeur de cuisson : j’aime sentir la mer qui bout :-)

Et une belle assiette de pâtes pleine de couleurs chics et de parfums chocs, ça remonte le morale comme quand on déroule des chaussettes en laine jusqu’aux cuisses. C’est quand même plus glam de trainer en bas de laine qu’en jogging.

Pour une assiette de spaghetti à l’encre de sèche, carotte et oignons nouveaux :
- 100g de spaghetti à l’encre de seiche
- 1 cuillère à café de graines de sésame grillées
- 1 carotte coupées en juliennes
- 1 ou 2 oignons nouveaux en rondelles
- 1 gousse d’ail
- de l’huile d’olive et du sel

Mettre à cuire les pâtes. Faire sauter les légumes dans l’huile d’olive avec la gousse d’ail. Ajouter les spaghettis cuites avec une louche d’eau de cuisson. Servir et saupoudrer de graines de sésame.

Accompagner d’un verre de Loupiac.

It’s dark , it’s cold … Do not want to cook for just one person, not want to fall into the ease of a dry soup : too salty, too sweet, to stop the bullshit ! Then we search in the cupboards without much conviction, looking for something more exciting than a pack of chips (too salty, too fatty, too easy). And there, the grail glows in the dark behind the Puy’s lentils : squid ink spaghettis (yes, black spaghettis that glow in the dark, I know).

Since I moved in with someone, I did not dare propose black pasta with a strong iodine taste. I love it, but I doubt that someone who puts off eating dried fish may appreciate. And I also love the fragrance of cooking : I like to smell the sea boiling :-)

And a nice plate of pasta full of chic colors and shock fragrances makes the moral rolled up like wool socks up to the thighs. It is still more glam to linger in woolen stockings than in a jogging pant.

For a plate of squid ink spaghetti with carrot and onions :
- 100g of squid ink spaghetti
- 1 teaspoon of toasted sesame seeds
- 1 carrot, cut into julienne strips
- 1 or 2 spring onions, sliced
- 1 clove of garlic
-
Olive oil and salt

Cook the pasta. Sauté vegetables in olive oil with garlic. Add cooked spaghetti with a ladle of cooking water. Serve and sprinkle with sesame seeds.
Serve with a glass of Loupi
ac.

Spaghetti al nero di sepia, à l'encre de seiche

Filet de colin sauce sucrée-salée au curry

Classé dans : cuisine, voyage | 0

J’ai trouvé une belle idée de sauce au curry sur Marmiton.org C’est tout bête, il suffisait d’y penser : faire un roux comme base de sauce. Les épices grillent dans le beurre, on allonge de bouillon de poisson et hop, une sauce onctueuse pour napper des filets de poisson blanc !

Voici donc une sauce au curry sucrée-salée pour sublimer des filets de colin surgelés.



Sauce au curry et corin d’abricot pour 2 personnes :

- 4 filets de colin surgelés
- 1/2 litre d’eau
- 2 échalotes
- 1 gousses d’ail
- 20 g de beurre
- 20 g de farine fluide
- 1 cuillère à soupe de curry
- 1 cuillère à soupe de corin d’abricot
- 1 cuillère à soupe de persil
- sel et poivre

Faire un court-bouillon avec les échalotes coupées en deux, et la gousse d’ail dans 1/2 L d’eau. Laisser bouillir 2 min puis plonger les filets de poisson. Cuire 5 min à l’ébullition.

Faire chauffer le beurre, ajouter le curry et le poivre grossièrement concassé, puis la farine. Cuire un roux et ajouter petit à petit le bouillon jusqu’à obtenir une sauce épaisse. Ajouter le corin.

Ajouter les filets de poisson, donne un coup de bouillon. Bien enrober les filets de sauce puis saupoudrer de persil haché.

Servir de suite avec du riz blanc.

I found a great idea of curry sauce on Marmiton.org It’s so easy, it was enough to think about : make a roux-base sauce. Spices are toasted in butter, elongating fish broth and there is a creamy sauce for white fish fillets !

Here is a sweet and sour sauce curry to sublimate frozen hake fillets.

For 2 people:
- 4 frozen hake fillets
- 1/2 liter of water
- 2 shallots
- 1 garlic clove
- 20 g of butter
- 20 g of flour
- 1 tablespoon of curry
- 1 tablespoon of apricot corin
- 1 tablespoon
of parsley
- Salt and pepper

Make a broth with hallved shallots and the clove of garlic in ½ L of water. Boil for 2 minutes then dip the fish fillets. Cook 5 minutes from boil.

Heat the butter, add the curry and pepper coarsely crushed, then the flour. Cook a roux and gradually add the broth to obtain a thick sauce. Then add the corin.

Add the fish fillets, make it boiled a bit. Coat fillets with the sauce and sprinkle with chopped parsley .

Serve immediately with white rice.

Tartiflette individuelle en cocotte rectangulaire

Classé dans : cuisine | 0

La mini cocotte ronde a longtemps été à la mode. Il y en a eu de toutes les couleurs, de toutes les tailles, des livres, des packs de Noël… J’en ai même reçu en cadeaux. Merci, je les adore ! C’est très joli, très pas convivial et très petit. Avouez que les mini rondes sont top pour servir, moins pour cuire, idéales pour l’apéritif, l’entrée, le dessert, mais un peu radines en plat.



Pour un bon plat gratiné, surtout si il est composé de restes (raclette de la veille), il faut un joli plat rectangulaire. De couleur vive, avec un couvercle pour garder au chaud (et l’effet de surprise) et surtout offrant une belle contenance. Oui un bon gratin de patate dégoulinant de fromage peut être réconfortant et présentable à la fois !

Pour 2 tartiflettes individuelles, il suffit de récupérer les restes de la raclette :

- pommes de terre cuites (Amandine)
- charcuterie (jambon blanc + bacon fumé)
- fromage (raclette)
- oignon rouge
- gousse d’ail
- un reste de crème fleurette
- poivre noir

On commence par une une lichette de crème au fond des plats, puis de l’oignon émincé avec de l’ail, des morceaux de pomme de terre, un mélange de charcuterie, encore des pommes de terre, du poivre noir et enfin du fromage.

Faire cuire 30 min au four à 160°C avec le couvercle, puis gratiner sans couvercle.

Tartiflette individuelle en cocotte rectangulaire

Mini round stewpan has long been fashionable. There was all colors, all sizes, lot of books, Christmas packs … I even received it as gifts. Thank you, I love them! It’s very nice, very not friendly and very small. Admit that tround mini stewpans are nice to serve less to cook, ideal for appetizer and dessert, but a little stingy for main course.



For a good gratin, especially if it consists of remains (raclette party of the day before), it needs a nice rectangular plate. Brightly colored, with a lid to keep warm (and to surprise) and especially with a good countenance. Yes a good potato gratin trickling cheese can be comforting and presentable at the same time !

For 2 individual tartiflette gratins, simply recover the raclette’s remains :

- Baked potatoes (Amandine)
- Meats (ham + smoked bacon)
- Cheese (rac
lette)
- Red onion
- Garlic
- A lick of liquid cream
- Black pepper

It begins with a lick of cream into dishes and chopped red onion with garlic, chunks of potato, a mixture of meat, even potatoes, black pepper and finally cheese.

Bake 30 minutes in the oven at 160 °C with the lid, then gratinate uncovered .

Besoin de réconfort : risotto à la sauge

Classé dans : cuisine | 0


D’après une recette d’Epicurien et suite à :

- un achat compulsif “Tiens j’ai acheté ce bouquet sans savoir ce que c’est, que va-t-on en faire ?”
- une dégustation de vin blanc me laissant quelques bouteilles au frigo
- un tournage de cuisine me laissant quelques barquettes de fromage frais
- une soirée seule à la maison à bosser.

Forcément, la situation appelle au réconfort, tout en donnant un coup de fouet aux papilles. Allez hop, au boulot !

Risotto à la sauge fraîche, pour moi et mes tupp’ :
- 175 g de riz rond arborio
- 1 petit bouquet de sauge fraîche grossièrement émincé
- 1 oignon émincé
- 10 cl de vin blanc sec
- 1 litre d’eau chaude
- 1/2 cube de bouillon de poule
- 1 grosse cuillère à soupe de fromage frais

Faire revenir l’oignon dans une noix de beurre. Lorsqu’il est doré, ajouter la sauge, puis le riz.

Lorsque le riz est translucide, ajouter le vin blanc.

Lorsque le vin est évaporé, ajouter de l’eau chaude jusqu’à ce que l’eau effleure la surface du riz et émietter le cube de bouillon. Commencer à compter 20 min de cuisson à feu moyen.

Lorsque l’eau est quasiment évaporée, ajouter encore de l’eau tout en remuant. Et ainsi de suite jusqu’à la fin de la cuisson.

En fin de cuisson, saler, poivrer et ajouter le fromage frais.

Mélanger et déguster brûlant.

Besoin de réconfort : risotto à la sauge

According to a recipe found on Epicurien, and further :
- a compulsive buying « Well I bought this thing without knowing what it is, what will we do with it
? »
- A tasting of white wine left me a few bottles in the fridge
- Filming kitchen leaving me a few trays of fresh cheese
- An evening alone at home to work.

Obviously, the situation calls for comfort, while giving me a boost via my taste buds. Let’s go to work!

Risotto with fresh sage, for me and my tupp’ :
- 175 g of arborio rice (or round rice)
- 1 small bunch of fresh sage roughly chopped
- 1 chopped onion
- 10 cl od dry white wine
- 1 liter of hot water
- 1/2 cube of chicken stock
- 1 large tablespoon of cream cheese

Saute onion in butter. When golden, add sage and rice.

When the rice is translucent, add the white wine.

When the wine has evaporated, add hot water until the water touches the surface of rice and crumble the bouillon cube. Start counting 20 minutes cooking over medium heat.

When the water is almost evaporated, add some more water while stirring. And so on until the end of cooking.

When cooked, add salt, pepper and cream cheese.
Mix and taste hot.

Château de France 1982 et tournedos bardés, beurre Maître d’hôtel

Classé dans : cuisine, vin | 1

Ce soir, nous dégustons deux bouteilles retrouvées au fond des archives : 2 bouteilles de Château de France 1982.



Il s’agit d’un vin de l’appellation AOC Pessac-Léognan, issu de la région des Graves. A l’époque, c’était plutôt un AOC Graves, issu du village de Léognan. Et même qu’au 19e siècle, ce n’était qu’un Domaine dont le demeure fût agrandie pour devenir le Château de France. Il est repris par Bernard Thomassin en 1971. Il signe d’ailleurs la bouteille de 1982.

Pour la dégustation, pas de passage en carafe. Juste une ouverture 3 heures à l’avance. L’ouverture en soi est déjà magique : la capsule est rigide, épaisse et lourde, le haut du bouchon ressemble à du beurre et c’est un peu effrayant pour la suite. Donc, ouverture avec un limonadier à double cran : bien centrer, se concentrer, prendre tout son temps et respirer… Le bouchon mesure au moins 5 cm ! Il est impeccable et se retire avec le sifflement de l’air qui s’engouffre et que j’imagine effleuré la surface du vin contenu dans le goulot depuis plus de 30 ans.

J’ai moins de chance avec le second bouchon qui se brise juste avec de sortir. Mais j’ai compris le truc : je réinsère le tire-bouchon et faire rentrer de l’air. Une fois le sifflement éteint, je tire, et c’est la libération !

La dégustation est surprenante ! Au bout de 3 heures, je décante la première bouteille : il n’y a presque pas de dépôt, juste un léger lie. La couleur est toujours vive, légèrement corail, le vin accroche le verre, mais il y a peu de jambe. Le nez est fleuri et très fruité : ça sent le melon à la fraise. Au goût, le tanin est plutôt coton, il était temps de boire cette bouteille. Le merlot donne toute sa force : de la fraise, du raisin rouge, un peu de pruneaux et beaucoup de douceur. La magie réside dans l’acidité du vin qui vient soutenir et donner du corps.

Une heure après c’est au tour de la seconde bouteille. Elle ressemble en tout à sa jumelle sauf au goût. Il est surprenant de comparer les deux. Elle est plus tannique et plus acidulé. Le vin attaque et s’étire en bouche : c’est un vrai plaisir !

Château de France 1982 et tournedos bardés, beurre Maître d'hôtel

Et pour subjuguer ce plaisir, on a grillé des tournedos bardés de panchetta, servis avec un beurre Maître d’hôtel et des haricots verts en persillade. C’est une recette inspirée de Elle à table.

Pour 4 personnes :
- 8 tournedos très épais
- 8 tranches fines de panchetta
- 100 g de beurre mou
- 3 cuillères à soupe de jus de citron jaune
- 3 grosses cuillères à soupe de persil haché

Travailler le beurre mou avec le persil, saler, poivrer et ajouter le jus de citron. Le jus de citron ne va pas complètement s’intégrer au beurre, il va quand même lui donner du goût. Avec une poche à douillle, faire des rosaces de beurre manié sur une assiette (attention aux éclaboussure de jus de citron !) et mettre au congélateur.

Ficeler les tranches de panchetta autour des tournedos et faire griller. Servir tout de suite avec le beurre Maître d’hôtel.

Tonight, we taste two bottles from the old stock: 2 bottles of Château de France 1982.

It is an AOC Pessac-Léognan, from the Graves region. In this time, it was rather an AOC Graves, from the village of Léognan. Even in the 19th century, it was a domain whose manor was enlarged to become a castle « le château de France ». It was bought in 1971 by Bernard Thomassin. He also signed the bottle of 1982.

For tasting, no decanting. Just open the two bottles three hours in advance. The opening in itself is magical : the capsule is rigid, thick and heavy, upper cap is like butter and that seems a little scary. So, opening with a double screens corkscrew: good focus, concentrate, take all my time and breathe … The cork is at least 5 cm long! It is spotless and the hiss of air rushing and I imagine it scratching the surface of the wine waiting in the neck for over 30 years.

I have less luck with the second cap that just breaks. But I understood the thing: I reinsert the corkscrew and go to the air. Once the hiss out, I pull, and it’s liberation!

The tasting is amazing ! After three hours, I decant the first bottle : there is almost no deposit, just a slight lie. The color is always vivid, slightly coral, hanging wine glass, but there is little leg. The nose is floral and fruity : it smells like melon with strawberry. Tannin is more cotton, it is time to drink this bottle ! Merlot gives strength : the strawberry, red grape, some prunes and very smoothly. The magic lies in the acidity of the wine that gives body and provide support .

An hour later it was the turn of the second bottle. She looks like its twin except for the taste. It is surprising to compare the two. It is more tannic and acidic. Wine attacks and stretches in the mouth: it is a real pleasure!

And to subjugate the pleasure, are grilled tournedos with panchetta bard, served with Maître d’hôtel butter and green beans with parsley. This is a recipe inspired from « Elle à table ».

For 4 people:
- 8 thick steaks
- 8 thin slices of panchetta
- 100 g of soft butter
- 3 tablespoons of lemon juice
- 3 tablespoons of chopped parsley

Work the softened butter with parsley, salt , pepper and lemon juice. Lemon juice will not completely fit into the butter, it will still give it flavor. With a piping bag, make rosettes on a plate (beware splash of lemon juice! ). And freeze.

Tie the slices panchetta around steaks and grill them. Serve immediately with Maître d’Hôtel butler .

Sablés au pecorino et au thym

Classé dans : cuisine, vin | 0

Ce soir, on déguste quelques millésimes 1982 de la région de Bordeaux. Pour tenir l’apéritif à la bonne hauteur, je tente le vin effervescent méthode charma 100% chardonnay 6 g/L de sucre. Les puristes s’écrient alors : “C’est quoi ce faux truc industriel destiné à l’export ?!” Et bien c’est tout simplement un “Champagne brut blanc de blanc”. Sauf qu’il n’est pas fabriqué dans la région de Champagne, que la méthode de fermentation est idem à la champenoise, mais qu’elle se fait en grosse cuve inox.

Alors, oui c’est un mousseux produit en grande quantité, oui la production revient moi cher, oui son prix le destine donc à l’export. Mais il n’en est pas moins bon.



Tous ces préjugés sur l’export (notamment vers la Chine) me donnent envie de massacrer des oursons sablés au pecorino et au thym. D’ailleurs, c’est une recette très simple qui s’inspire dessablés au parmesan de Marmiton.org (la même que celle de Sophie Dudemaine).

Pour 24 Nounours sablés à décapite croquer :

- 85 g de beurre fondu
- 85 g de farine
- 70 g de pecorino
- 1 g de poivre blanc
- 2 g de thym séché

Mélanger les ingrédients et placer la boule de pâte au réfrigérateur.

Etaler la pâte sur 1 cm d’épaisseur. Pour éviter de mesurer à chaque passage du rouleur, il suffit de l’étaler entre 2 baguettes en bois de la bonne hauteur.

Découper des figurines puis passer au four 11 à 12 min à 180°C.

(Notez que disposer 48 grains de sésames noirs à la pince à épiler est une activité apaisante.)

Sablés au pecorino et au thym

Tonight, we are prepared to taste a few 1982 vintages of Bordeaux wine. To have an aperitif at the right level, I propose a sparkling wine Charma method 100% chardonnay 6 g / L of sugar. Then purists cry : « What is this false industrial stuff for export? » Well it’s just a « Champagne Blanc de blanc brut. » Except it is not made in the Champagne region, the fermentation method is the same as champagne, but it is made ​​in big stainless steel vats.

Also yes, this is a sparkling wine produced in large quantities, so the production cost is more interesting. Also yes, its price is therefore destined for export. But it is not so bad.

All these prejudices on exports (especially to China) make me want to kill some shortbread’s bear cubs . Moreover, there is a very simple recipe inspired by parmesan shortbread of Marmiton.org (the same as Sophie Dudemaine).

For 24 pecorino and thyme shortbread’s teddy :

- 85 g of butter
- 85 g of fl
our
- 70 g of pecorino
- 1 g of white pepper
- 2 g of dried thyme

Mix ingredients and place the dough in the refrigerator.

Spread the dough to 1 cm thick. To avoid measuring at each pass of the roller, simply spread it between two wooden sticks to the correct height.

Cut figures, then put in the oven 11-12 minutes at 180 ° C.

(Notice that putting 48 black sesame seeds with tweezer is a calming activity.)

Le secret du riz-haricot rouge : le bois d’Inde

Classé dans : cuisine, voyage | 0

Le riz-haricots rouges est un plat antillais ultra simple. Son secret, c’est le bois d’Inde ! Une simple feuille de bois d’Inde peut donner un parfum de caractère à une plâtré de féculent. C’est l’accompagnement idéal pour le vivaneau rôti ou du poulet columbo.



C’est lors d’une promenade en Martinique qu’une amie me l’a présenté. Elle s’arrête au milieu de la route, lève le nez au vent et s’écrit : “oh du bois d’Inde !” Les feuilles de cet arbuste sentent le clou de girofle et le cumin. (La Martinique est assez magique pour ça : il suffit de lever les bras pour cueillir du tamarin et de se baisser pour ramasser des figues de Barbarie. )

On en a pris quelques branches et on les a fait séché. Quelques mois après, je les retrouve au fond de mon tiroir à épices. Un délices de souvenirs et de rayons de soleil :-)

Pour 4 portions de riz-haricots rouges :
- 125 g de riz long grain
- 250 g de haricots rouges en boîte
- sel, poivre blanc
- ½ feuille de bois d’Inde

Faire cuire le riz avec la feuille de bois d’Inde. En fin de cuisson ajouter la boîte de haricots rouges avec le jus.
Egoutter et assaisonner de sel, (de purée de piment) et de poivre blanc.

Petite astuce de mon amie en Martinique : faire de l’huile parfumé en enfermant quelques feuilles de bois d’Inde dans une bouteille d’huile d’olive. C’est top sur des salades !

Le secret du riz-haricot rouge : le bois d'Inde

Secret of rice-red beans : the Jamaica pepper tree

The rice – red beans is a very simple West Indian dish. Its secret is the leaves from the Jamaica pepper tree! A single leave of it can gives character to a dish of starch. This is the perfect accompaniment to roast snapper or chicken columbo.

It was during a walk in Martinique that a friend introduced it to me. She stopped in the middle of the road, the nose up into the wind and said: « oh Jamaica pepper tree » The leaves of this tree smell cloves and cumin. (Martinique is so magic for this: just raise his arms to pick tamarind and bend down to pick prickly pears.)

We took a few branches and dried out the leaves. A few months later, I find them in the bottom of my spice drawer. A delicious memories and some sunshine :-)

For 4 servings of rice – red beans:
- 125 g of long grain rice
- 250 g of red beans in tin
- Salt, white pepper
- ½ leave of Jamiaca
pepper tree

Cook the rice with the leave . When cooked add the tin of red beans with juice.
Drain and season with salt (pepper puree) and white pepp
er.

Little tip from my friend in Martinique: make flavored oil by enclosing few sheets of Jamaica pepper tree in a bottle of olive oil. This is great on salads!

Gâteau végétal aux épices et aux carottes de Rose Lévy

Classé dans : cuisine | 0

Je profite de ce blog pour mettre à jour mon calepin de cuisine. Entre les recettes de cookies aux M&M’s, de muffin au Nutella, de shortbread millionnaire gorgé de caramel et autres tartelettes au Carambar, il y a aussi des desserts sans cholestérol.

Par exemple, le superbe et indétrônable “Gâteau végétal aux épices et aux carottes” de Rose Lévy Beranbaum. Sans beurre, ni lait ni oeuf, ce gâteau n’en est pas moins parfumé et moelleux. Je l’adore au point de préparer un kilo de carottes râpées juste pour avoir une excuse de faire ce gâteau :-)



Carott cake aux épices selon Rose Lévy (avec quelques changements), sans glaçage au fromage :
- 250 g de carottes râpées
- 125 g de raisins secs trempés dans du thé chaud
- 125 g de sucre
- 250 g de farine
- levure chimique ou baking powder
- 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
- 8 cuillères à soupe de jus d’orange
- 4 cuillères à soupe d’eau de trempage des raisins
- ½ cuillère à café de cannelle
- ½ cuillère à café de noix de muscade

(Rose Lévy utilise du sirop d’érable, mais je trouve ça trop sucré.)

Mélanger tous les ingrédients en commençant par les liquides.
Faire cuire dans un moule à cake pendant 1h à 160°C.

« Vegetal spicy carrot cake » of Rose Levy

I take this blog to update my cooking notebook. Between recipes of cookies with M&M’s, Nutella muffin, millionaire shortbread drenched of caramel and other Carambar tart, there are also cholesterol-free desserts.

For example, the great and unbeatable « Vegetal spicy carrot cake » of Rose Levy Beranbaum. No butter, milk or egg, this cake is not less fragrant and soft. I love it to the point of preparing a kilo of grated carrots just to have an excuse to bake this cake :-)

Spicy carrot cake according to Rose Levy (with little change) without cheese frosting:
- 250 g of grated carrots
- 125 g of raisins soak in hot tea
- 125 g of sugar
- 250 g of flour
- Baking soda or baking powder
- 6 tablespoons of olive oil
- 8 tablespoons o
f orange juice
- 4 tablespoon of the saok water
- ½ teaspoon of cinnamon
- ½ teaspoon of nu
tmeg

(Rose Levy maple syrup, but I find it too sweet.)

Mix all ingredients starting with the liquids.
Bake in a loaf pan for 1 hour at
160° C.

1 boîte de pêches au sirop = 2 desserts pour femme enceinte

Classé dans : cuisine, vidéo | 0

J’adore mes copines, surtout quand elles sont enceintes et qu’elles viennent prendre l’apéro sans alcool, sans charcuterie ni fromage, sans crudités ni fruits frais. Si, vraiment, je les adore car elles me donnent des défis à relever.

C’est un peu comme le concept des “Défis à petits prix” de la chaîne Youtube Marmiton. Julien, l’animateur, doit relever des défis sur des thèmes culinaire dans un budget déterminé. Comme je travaille sur ce projet en ce moment, je m’inspire beaucoup des “recettes de Julien”.

Tout ça pour dire qu’avec “une boîte de pêche au sirop Carrefour” (sic Julien), j’ai proposé à ma copine enceinte un milkshake pêche-vanille et un trifle pêche-fromage blanc.

Pour 1,25L (c’est la précision des verres à bière !) de milkshake pêche – vanille :
- 75 cl de lait de soja vanillé
- 6 oreillons de pêche au sirop (il devrait rester 2 oreillons au fond de la boîte)
Mixer le tout très finement et garder au frais.

Pour 3 trifles pêche – fromage blanc :
- 2 oreillons de pêche au sirop
- 1 fromage blanc
- 2 biscuits au beurre

Découper les oreillons en tout petits dés. Les mettre au fond de 3 verrines ou 3 pots Gü (taille de la portion parfaite).

Détendre le fromage blanc avec une cuillère à soupe de sirop. Le verser sur les morceaux de fruit.

Emietter les biscuits par dessus.

1 tin of peach in sirup = 2 recipes for pregnant woman

I love my friends, especially when they are pregnant and they come to have dinner at home without alcohol, meat delicatessen or cheese, without vegetables or fresh fruits. Yes, really, I love them because they give me challenges.



It’s like the concept of « Challenges in small budget (Défis à petits prix) » of Marmiton’s Youtube channel. Julien, the speaker, faces challenges on cooking themes within a specified budget. As I am working on this project at this time, « Julien’s recipes » inspire me a lot.

All that to say that with « a tin of Carrefour peach in syrup » (sic Julien), I proposed to my pregnant friend a peach – vanilla milkshake and a peach – cottage cheese trifle.

For 1,25 L of milkshake (the beer glass’s precision!) :
- 75 cl of soy milk, vanilla flavour
- 6 halves of peach in syrup (2 pieces should stay i
n the tin)

Mix everything very finely and keep cool.

For 3 trifles :
- 2 halves of peach in syrup
- 1 cottage cheese
- 2
butter cookies

Cut peach into very small dices. Put at the bottom of three glasses or 3 Gû ramekins (perfect size serving).

Mix the cottage cheese with a tablespoon of syrup. Pour over fruit pieces.

Crumble cookies on top.

Panna cotta saveur citron et confiture de framboise

Classé dans : cuisine | 0


En règle générale, la panna cotta doit être assez ferme pour être démoulée et assez crémeuse pour fondre en bouche. Donc, Laura Zavan dans My Little Italy préconise 20 g de gélatine pour 1 L de crème liquide (entière) !

Ainsi, en verrine, je mettrais un chouilla moins de gélatine. Et comme c’est richement servi avec de la confiture de framboise, je mettrais aussi deux tiers de lait.

Pour 3 petites verrines apéritives :
- 10 cl de crème fluide
- 20 cl de lait
- 1 citron jaune
- 2 feuilles de gélatine (un peu moins de 4 g)
- 3 petites cuillères à café de confiture de framboise

Faire un ruban de zeste de citron. Tremper la gélatine dans l’eau froide.

Porter le lait, la crème et le citron à frémissement, puis laisser infuser 5 min. Retirer le zeste.

Intégrer la gélatine essorée et la faire dissoudre. Puis verser dans des petites verrines.

Lorsque la crème a pris, ajouter la confiture.

Lemon flavoured panna cotta and raspberry jam

In general, the panna cotta should be firm enough to be removed from the mold and creamy enough to melt in the mouth. So Laura Zavan in My Little Italy recommends 20 g of gelatin 1 L liquid cream (whole cream)!

Thus, in a little glass, I would put a chouilla less gelatin. And as it is richly served with raspberry jam, I also would put two-thirds of milk.

For three small aperitif glasses:
- 10 cl of fluid cream
- 20 cl of milk
- 1 yellow lemon
- 2 sheets of gelatin (a little less than 4 g)
- 3 small teaspoons of raspberry jam

Make a tape of lemon zest. Soak the gelatine in cold water.

Bring the milk, cream and lemon juice to a simmer and let steep for 5 minutes. Remove zest.

Embed the softened gelatine and dissolve it. Then pour into small glasses.

When the cream has set, add the jam.

Brochettes de courgettes et de tomates grillées

Classé dans : cuisine | 0


L’été, on aime les légumes et les barbecues. A mon avis, on ne conjugue pas assez les deux. Les brochettes de légumes grillés, c’est bon et bien plus ludique qu’une merguez-moutarde dans un quart de baguette.

Pour 3 grandes brochettes, il suffit de :
- 1 belle courgette régulière, coupée en tronçons de 2 cm
- 2 petites tomates coupées en 2
- 1 filet d’huile d’olive, du gros sel et des herbes de Provence.

Enfiler les morceaux et faire griller 5 min par face en couvrant avec une feuille d’aluminium.

In summer, we like vegetables and barbecue. In my point of vue, those two are not married enough. Grilled vegetables skewers are well tasty and more fun than a sausage-mustard in a quarter of baguette.

For 3 long skewers, you just need :
- 1 long and regular zucchini, cutted in 2 cm sectio
ns
- 2 little tomatoes, cup in 2 parts
- a trickle of oliv oil, coarse salt and Provence herbs.

Thread vegetables on the skewers and grill them 5 minutes per face, covered with an aluminium leaf.

Brochettes de courgettes et de tomates grillées

Buns pour hamburger maison

Classé dans : cuisine | 0


Réunion de papa + enfants + friteuse = hamburgers maison

Je mets tous les ingrédients sur la table, les sauces, un gros rouleau de serviettes… Et chacun se crée son hamburger. Je compte sur les papa pour gérer et finir les burgers des enfants. C’est fou comme ils se débrouillent comme des pro !

Je recommande :
- 100 à 150 g de frites par personnes
- des steacks hachés 5% MG étalés au rouleau à pâtisserie
- 1 oignon jaune grillé pour 4 burgers
- des tomates tranchées
- des feuilles de laitues croustillantes
- des cornichons aigre-doux
- des tranches de fromage fondu
- des tranches de bacon grillés
- des buns passés au grill
- des sauces : piment, ketchup, mayonnaise, diablo, curry, fromage frais…

Pour des buns maison, j’ai piqué la recette sur “Paris Dans Ma Cuisine” qui l’a piqué sur “Le Pétrin”.

Pour 12 buns :
- 500 g de farine
- de la levure de boulanger
- 25 g de sucre
- 200 ml d’eau tiède + 75 ml de lait
- 30 g de margarine

Former une grosse boule de pâte, en ajoutant la margarine en dernier. Couvrir d’un torchon humide et laisser lever 2h à l’abri des courants d’air.

Au bout de ce temps, prétrir à nouveau une dizaine de minutes et former 12 boules légèrement aplaties. Laisser reposer encore 1h.

Au bout de ce temps, les badigeonner avec un oeuf, saupoudrer de graines de sésame. Puis enfourner 15 min à 200°C, avec un ramequin d’eau.

Buns pour hamburger maison

Buns for homemade hamburger

Dad’s meeting + children + fryer = homemade hamburgers and french fries

I put all the ingredients on the table, sauces, a large towel roll… And each creates its hamburger. I trust on the Daddys to manage and finish the children’s burgers. It’s amazing how they are doing as professionnals !

I recommend:
- 100 to 150 g of french fries per person
- The steaks 5% fat spread with a rolling pin
- 1 yellow onion grilled for 4 burgers
- Sliced ​​tomatoes
- Crisp lettuce leaves
- Sweet and sour pickles
- Slices of melted cheese
- Slices of grilled bacon
- Grilled buns
- Sauces: chili, ketchup, mayonnaise, diablo, cur
ry, fresh cheese …

For homemade buns, I stole the recipe on « Paris dans ma cuisine » who has it from « Le Pétrin ».

For 12 buns:
- 500 g of flour
- baker’s yeast
- 25 g of sugar
- 200 ml of warm water + 75 ml of milk
- 30 g of
margarine

Form a ball of dough, adding margarine at last. Cover with a damp cloth and let growth for 2 hours, away from drafts.

After this time, knead again for ten minutes and make 12 balls slightly flattened. Let stand 1 hour yet.

After this time, brush with egg, sprinkle with sesame seeds. And bake 15 minutes at 200 ° C, with a ramekin of water.

Cake au citron, huile d’olive et vin blanc

Classé dans : cuisine, vin | 0

Faire des dégustation à la maison, c’est vraiment top ! Mais que faire des litres de vin restant ? D’autant plus que manger des plats en sauce n’est pas mon fort. La réponse : le cake au vin blanc.

Cette recette existe en version salée avec du jambon et du fromage râpé. Mais pour les vins blancs doux comme le Riesling ou le Liebfraumilch, je préfère nettement le cake sucré à l’huile d’olive et au citron jaune. Et puis, c’est une bonne alternative aussi quand on n’a pas de beurre.

Ce cake a une bonne tenue qui ne s’émiette pas après cuisson, donc topissime pour emmener chez des amis ou pour présenter à l’apéro (on y revient !).

Ce cake a une bonne tenue qui ne s’émiette pas après cuisson, donc topissime pour emmener chez des amis ou pour présenter à l’apéro (on y revient !).



Pour 2 cakes :
- 200 g de sucre
- 4 oeufs
- 25 cl de vin blanc
- 9 g de baking powder
(équivalent de la levure chimique)
- 25 cl d’huile d’olive
- 300 g de farine
- le zeste d’1 citron jaune

Battre 4 jaunes d’oeuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter le vin et l’huile. Puis le baking powder, la farine et le zeste de citron.

A la fin, incorporer doucement les blancs d’oeuf salés et battus en neige ferme.

Cuire 40 min à 160°C (thermostat 5).

Wine tasting at home is really great! But what to do with the liters of wine left? Especially when eating sauces is not my forte. The answer: the wine cake.

This recipe is available for a salted cake with ham and cheese. But for sweet white wines such as Riesling or Liebfraumilch, I prefer the sweet cake with olive oil and yellow lemon. And it is also a good alternative when you have no butter.

This cake hold well, that does not crumble after cooking, also the top to take to friends or to present for apéritif.

For two cakes:
- 200 g of sugar
- 4 eggs
- 25 cl of white wine
- 9 g of baking powder
- 25 cl of olive oil
- 300 g of flour
- Zest of
1 yellow lemon

Beat 4 egg yolks with the sugar until the mixture whitens. Add the wine and oil. Then the baking powder, flour and lemon zest.

In the end, slowly add the salted and stiffly beaten egg whites.

Bake 40 minutes at 160 ° C (th. 5).

Tapenade verte aigre-douce aux amandes

Classé dans : cuisine | 0


Allez, encore une recette d’apéro sans cholestérol*. Je m’attaque à la tapenade d’olive verte à la poudre d’amande, façon Marmiton.org. La recette en vidéo ici.

J’ai une préférence pour une tapenade bien mixée, avec beaucoup d’amande en poudre. Cela la rend plus crémeuse et plus douce au goût. Du coup, je peux ajouter plus de câpres et de jus de citron pour bien contrebalancer.

Et pour que ce soit vraiment parfait : des toasts coupés dans une fine baguette aux céréales, légèrement en biais, pour avoir plus de surface à tartiner.

Pour 200 g d’olive verte :
- 4 gousses d’ail
- 1 cuillère à soupe de câpres
- 4 cuillères à soupe d’amande en poudre
- le jus d’un gros citron
- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Mixer les olives avec l’ail, les câpres et le jus de citron. Ajouter pour finir la poudre d’amande et l’huile. Et tartiner généreusement les toasts.

Let’s have an other cholesterol free recipe for apéritif time*. I am found of the green olive tapenade with ground almonds, as on Marmiton.org. The video of the recipe here.

I prefer a well-mixed tapenade with lots of almond powder. This makes it creamier and sweeter in taste. So, I can add more capers and lemon juice to balance well.

And that is really perfect with toasts cut into a thin baguette with seeds, slightly angled, for more surface.

For 200 g of green olives:
- 4 cloves of garlic
- 1 tablespoon of capers
- 4 tablespoons of almond powder
- The juice of a big lemon
- 2 tablespoo
ns of olive oil

Mix the olives with garlic, capers and lemon juice. Finally add the almond powder and oil. And spread generously on toasts.

* Recipe of tuna rillettes
* Recipe for dried tomatoes confit in olive oil
* Recipe for yogurt cake with smoked
trout

Oeufs mollets coulant sur des rillettes de thon

Classé dans : cuisine | 0

Le régime Dukan, ça peut nous arriver à tous, même quand on ne l’a pas choisi. Souvent, j’ai reçu des amis végétaliens, des femmes enceintes et même des enfants. Mais de tous les régimes confondus, le Dukan est bien le plus compliqué à gérer !

Compliqué par ce que je ne veux pas proposer 15 tranches de jambon de poulet enroulées ou encore 6 steacks hachés, sans pain ni sauce, juste servis avec des piques en bois.



Alors j’ai fait des oeufs mollets au jaune tout coulant sur un lit de rillettes de thon. Et toc dans ton régime Dukan !

Pour cuire des oeufs mollets, c’est à la minute prêt :

L’eau doit bien bouillir. Plonger les oeufs dans l’eau à l’aide d’une écumoire et faire cuire 6 min. Au bout de ce temps, plonger les oeufs dans de l’eau froide.
Ecaler délicatement et couper en deux pour la présentation.

Pour un gros bol de rillettes de thon,

- 280 g de thon au naturel bien égoutté
- 1 pot de yaourt 0%
- 1 cuillère à soupe de moutarde
- 1 cuillère à soupe de câpres hachées
- 2 cuillères à soupe de jus de citron
- poivre blanc (sel)

Mélanger tous les ingrédients ensemble pendant que cuisent les oeufs. Puis mettre au frais.

The Dukan diet, it can happen to all of us, even when we do not choose it. Often I have received vegan friends, pregnant women and children. But from all together diets, the Dukan is the most difficult to manage!

Complicated by what I do not want to offer 15 wrapped slices of chicken ham or 6 steaks, without bread or sauce, just served with toothpicks.

So I did mollet eggs with yolk flowing over a bed of tuna rillettes. And toc in your Dukan diet!

Cooking a mollet egg is about the exact minute:

The water must boil well. Dip the eggs into the water with a slotted spoon and cook for 6 minutes. After this time, immerse the eggs in cold water.
Gently peel them and cut them in half for presentatio
n.

For a large bowl of tuna rillettes:

- 280 g of tuna in brine well drained
- 1 pot of yogurt 0%
- 1 tablespoon of mustard
- 1 tablespoon of chopped capers
- 2 tablespoons of lemon juice
- White pep
per (salt)

Mix all ingredients together while cooking eggs. Then chill.

Tomates confites à l’huile d’olive

Classé dans : cuisine, voyage | 0

C’est la saison des apéro sur le balcon : après s’être inondé de soleil, on en veut encore ! Profitons des derniers rayons de la journée avec des petites choses estivales à picorer. J’aime proposer des produits originaux et j’aime surtout que cela ne me coûte pas un bras à chaque fois. (J’aime beaucoup les apéro.)

Forcément des tomates confites c’est bien, fait soit même c’est mieux (idem pour les fromages marinés). Je prévois de grandes quantités pour en faire des piques au fromage, des pains spéciaux, des tartines ou encore des fougasses.



Pour préparer des tomates confites, il faut s’y prendre à l’avance. On commence en se procurant des tomates allongées séchées. Soit on en passe des fraîches au four ou au déshydrateur, soit on profite d’un séjour chez les copines à Fréjus pour en acheter du tout prêt (du tout sec).

La veille, verser sur les demi-tomates séchées de l’eau bouillante et couvrir.

Le lendemain, bien les égoutter. Puis mettre en pot avec des aromates. Il faut bien recouvrir le tout d’huile d’olive, secouer légèrement pour faire échapper les bulles d’air et fermer hermétiquement.

Conserver dans le noir pendant une à deux semaines. Plus on attend, meilleur c’est !

J’ai choisi une huile d’olive vierge toute simple, quelques feuilles de laurier (piquées aussi chez une copine à Nevers) et des gousses d’ail.



Confit tomatoes in olive oil

It’s the aperitif season on the balcony: after sun-drenched, we want more! Enjoy the last sunbeams of the day with little things to peck. I like to offer original products and I especially like that it does not cost me an arm each time. (I am loving french « apéro ».)

Necessarily confit tomatoes are good, and better home made (same for pickled cheese). I plan to make large quantities to use it on pikes cheese, breads, toasts or focaccia.

To prepare the tomatoes, you have to make it in advance. It begins by providing dried elongated tomatoes. Either bake fresh tomatoes in the oven or the dehydrator, or you can enjoy a stay in Frejus friends to buy it.

The day before, pour boiling water on dried tomato halves and cover.

The next day, drain well. Then put in a pot with spices and aromates. It must be covered by olive oil, shake gently to avoid any air bubbles and close tightly.

Store in the dark for one to two weeks. The longer we wait, the better the taste!
I chose a simple virgin olive oil, a few bay leaves (also stitched at a friend’s in Nevers) and garl
ic.

Envie de fraises et de pousses d’épinard

Classé dans : cuisine | 0


Juste une petite salade avant le repas gastronomique de ce soir chez Akrame. Mais une salade gourmande et croquante comme dirait Cyril Lignac. Ajoutons-y aussi un peu de fondant et de printemps.

Salade de fraises fondantes et de pousses d’épinard croquants, accompagnée de deux tartines de fromage de chèvre gouleyant (du fromage fondu, c’est gouleyant comme du vin ?)

- 50 g de jeunes pousses d’épinard
- 3 belles fraises en tranches
- 2 feuilles de basilic ciselée
- 1 cuillère à café de graines de sésame torréfiées
- quelques gouttes de vinaigre de framboise
- 1 filet d’huile de d’olive

Just a tint salad before the gourmet dinner at Akrame. But a tasty and crispy salad, as Cyril Lignac might said. Let add also some melty and spring-y.

Salad of melty strawberries and crispy spinach shoots, accompanied by two toasts of tasty goat cheese

- 50 g of spinach shoots
- 3 sliced ​​strawberries
- 2 chopped basil leaves
- 1 teaspoon of roasted sesame seeds
- A few drops of raspberry vinegar
- 1 dash of olive oil

Envie de fraises et de pousses d'épinard

A chacun sa pizza de printemps

Classé dans : cuisine | 0

J’attends avec impatience que les jeunes pousses vertes pointent leur nez sur les étals. On commence à sécher du bois pour fournir les longues soirées barbecue. Des salaisons d’hiver nous viennent les fromages affinés et les charcuteries séchées. C’est le printemps ! Certains sont encore frileux, d’autres sentent la fraîcheur des alpages.

Voici la pizza Sortie de l’hiver crème fraîche, emmenthal-parmesan et jambon cru, et la pizza Entrée dans le printemps asperge verte, pignon et jambon cru. A déguster devant les deux premières saisons de Game of Throne pour vraiment regretter l’hiver.



Pour 2 pâtes à pizza :
- 500 g de farine blanche
- 2 sachets de levure de boulangerie déshydratée
- 2 grosses cuillères à soupe d”huile d’olive
- 20 cl d’eau tiède environ

Faire un puit dans la farine, y verser la levure puis l’huile. Mélanger puis ajouter petit à petit l’eau tiède jusqu’à former une boule de pâte homogène. Séparer la pâte en 2 portions, puis laisser reposer 20 min avant de l’étaler sur une feuille de papier cuisson.

Pour la pizza Sortie de l’hiver :

Etaler 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse, arroser d’huile d’olive, saler, poivrer.
Saupoudrer de fromage emmenthal et de parmesan.
Cuire 15 min à 200°C. Ajouter le jambon cru sur la pizza cuite.

Pour la pizza Entrée dans le printemps :

Etaler 2 cuillères à soupe de concentrée de tomate.
Répartir des asperges vertes et des pignons de pin.
Arroser d’un filet d’huile d’olive, saler et poivrer.
Cuire 15 min à 200°C. Ajouter le jambon cru sur la pizza cuite.

A chacun sa pizza de printemps

Everyone has a Spring’s pizza

I look forward to the young green shoots showing their tips at the stalls. It starts by drying wood to provide unfinishable barbecue evenings. The winter saltings give us ripened cheeses and dried meats. Spring is coming ! Some have still cold, others feel the freshness of the pastures.

Here is the pizza Out of the winter with cream, emmenthal-parmesan and dried, and the pizza Get into the spring with green asparagus, dreid ham and pinions. For eating by viewing the first two seasons of Game of Throne, to really regret the winter.

For 2 pizza dough:
- 500 g white flour
- 2 packets of dried baker’s yeast
- 2 large tablespoons of olive oil
- about 20 cl of wa
rm water

Make a well in the flour, pour in the yeast and oil. Mix, then gradually add warm water to form a smooth dough ball. Divide dough into 2 portions and let rest 20 minutes before spreading on a sheet of baking paper.

For the pizza Out of winter:

Spread 2 tablespoons of cream, drizzle with olive oil, salt and pepper.
Sprinkle with emmenthal and parmesan cheese.
Bake 15 min at 200 ° C. Add the ham on cooked pi
zza.

For the pizza Get into the spring:

Spread 2 tablespoons of tomato paste.
Divide the asparagus and pine nuts.
Drizzle with olive oil, salt and pepper.
Bake 15 min at 200 ° C. Add the ham on cooked
pizza.

Filet mignon de porc, sauce miel moutarde et avis politique

Classé dans : cuisine, vin | 0

Des lundis comme on les aime, où on prend le temps (juste une demie heure) pour faire mijoter un filet mignon dans une sauce miel-moutarde. On s’est régalé de cela avec un Bourgogne “César” du Domaine de Mauperthuis. Puis un yaourt au miel pour l’un, un morceau de comté pour l’autre et quelques discussions politiques :

- [Moi] Tu sais qui est le président de la république française ?
- [Petit bonhomme de 5 ans en pyjama] Oui, c’est… Groland ?
- [Moi, avec un grand sourire] HOOOO-lland !
- Ah oui, Holland. Et y’a Sarkozy aussi. Ha ça rime “Sarkozy aussi, Sarkozy zizi…”
- Sarkozy, c’était l’ancien président.
- Il a changé de métier ?
- Oui, tu sais ce qu’il fait ?
- Pilote ?
- Non, il est avocat.
- Ah ouais ? ça veut dire que la prochaine fois que je le vois, je pourrais le manger ?
- [ :-D ] Oui, tu pourrais même en faire de la guacamole !
- Miam ! Et de la soupe à l’avocat ! Miam miam !

Filet mignon de porc, sauce miel moutarde et avis politique

Pour 2 mangeurs adultes et la moitié d’une demi-portion :
(d’après la recette de Piment Oiseau)



- 1 filet mignon de 450 g
- 3 échalotes
- 6 cuillères à soupe de miel
- 2 cuillères à soupe d’eau chaude
- 2 cuillères à soupe de moutarde forte
- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
- 1 cuillère à soupe de vinaigre à l’échalote

Faire dorer le filet mignon dans une cocotte en fonte avec un filet d’huile d’olive (avec un morceau de viande congelé, ça fonctionne très bien !).

Préparer la sauce : miel + eau chaude + moutarde + huile d’olive + vinaigre.

Retirer le filet mignon de la cocotte et y mettre les échalotes coupées en rondelles. Faire dorer rapidement, puis ajouter la sauce, puis plonger le filet mignon. Cuire sur feu moyen pendant 30 min.

Pendant ce temps, j’ai fait revenir 2 bulbes de pak choi (chou) avec 2 gousse d’ail dans de l’huile de sésame et ajouté des nouilles au oeufs.

Côtes de porc sauce au poivre avec des pleurotes et de la ciboule chinoise

Classé dans : cuisine, voyage | 0


Parfois, on prend une recette, on sait que ce n’est pas la bonne, mais on y croit quand même, persuadée que cela fera l’affaire… mais en fait non. Et là, on dit “merci le recyclage” ! Voici la recette-sauvetage des Côtes de porc à la sauce au poivre et pleurote, recyclage de sauce au poivre ratée. Le recyclage consiste à affiner le fort goût du bouillon de boeuf en ajoutant des tiges de ciboule chinoise fraîche.

La ciboule chinoise (jiu cai 韭菜 ou bong he dans les épiceries asiatiques) a un goût aillé. Elle parfume plus délicatement que les gousses d’ail : le goût est fin et sucré, la couleur est verte et appétissante. Et les garçons trouvent cela très poétiques parce qu’on consomme la tige surmontée des fleurs encore enfermées dans un bourgeon unique.

- “C’est quoi ça [dans l’assiette] ?”
- “C’est une fleur :-)”

Pour 4 côtes de porc à la sauce au poivre et pleurote :
- 200 g de pleurotes
- 4 belles tiges de ciboule chinoise
- 4 côtes de porc
- 500 ml d’eau
- 1 cube de bouillon de boeuf
- 40 g de beurre
- 20 g de farine
- 1 cuillère à soupe de poivre noir en grain

Concasser grossièrement les grains de poivre, déchirer les pleurotes en lanières, couper la ciboule en tronçons de 2 cm

Faire un roux avec le beurre et la farine. Ajouter l’eau petit à petit, puis le cube de bouillon et le poivre. Laisser mijoter 2 min.

Faire griller les côtes de porc à grand feu dans une sauteuse. Puis les retirer et remplacer par les pleurotes et la ciboule. Quand l’eau de végétation est évaporée, ajouter la sauce au poivre, remettre les côtes de porc et laisser mijoter 5 à 10 min jusqu’à ce que la viande soit tendre.

Servir avec du riz thaï (sans beurre !)

Côtes de porc sauce au poivre avec des pleurotes et de la ciboule chinoise

Sometimes, I take a recipe, I know that it is not the good one but I really want it to be OK… but it is not. Then, say “thanks to recycling” ! This is the rescue-recipe of Porc loin steacks in pepper sauce with pleurotes, a failed pepper sauce recycling. The operation consists on refining the hard beef broth taste by adding fresh Chinese chives.

The Chinese chives (jiu cai 韭菜 or bong he in Asian grocery) has a garlic taste. It has a more delicate parfum than real garlic : the taste is fine and sweet, the color is green and appetizing. And boys like the poetic way of eating the stem with all little white flowers still enclosed in a unique bud.

- “What is this [in the dishe] ?”
- “It’s a flower :-
)”

For 4 porc loin steacks with pepper sauce and pleurotes :
- 200 g of pleurotes (oyster mushrooms)
- 4 long Chinese chive stems
- 500 ml of water
- 1 beef broth cube
- 40 g of butter
- 20 g of flour
- 1 spoon of black pepper grains

Pound pepper grains, rip mushrooms and cut the chives to 2 cm.

Make a roux with butter and flour. Add water little by little, the broth and the pepper. Let simmer 2 min.

Grill the steacks in a large pan, removal and add mushrooms and chives. when the water released, add the pepper sauce and the meat, let stew 5 to 10 min till the meat become tender.

Serve with Thaï rice (without butter !)

Gâteau au chocolat 10 min d’attention

Classé dans : cuisine | 0

Quand on demande l’heure à un petit garçon de 5 ans, ça donne :

“Tu sais quelle heure il est ?”
“Haaan ! Ne me dis pas qu’on a raté l’heure du goûter !”

:-D Big smile ! Il ne m’en fallait pas plus pour courir à la cuisine et lui faire faire notre premier gâteau au chocolat. Mais pas n’importe lequel non plus, parce que les petits garçons de 5 ans trempent leurs doigts partout (ouais moi aussi), boudent si le résultat ne ressemble pas exactement à la photo à la pastille de couleur près (moi j’en pleure comme pour le Paris-Brest de Michalak !) et surtout s'éclipsent de la cuisine au bout de 10min… Moi, je reste toujours pour la vaisselle.

Et bien nous voici feuilletant le mignon petit livre “10 façons de préparer le gâteau au chocolat” des Editions de l’Epure. Notre choix s’arrête sur celui de Coline, le simple et sublime. Et en effet, il est simple, rapide et “il est trop bon mon gâteau au chocolat” !

Gâteau au chocolat 10 min d'attention

Pour un gâteau de 10 parts (c’est très riche, j’ai un peu aménagé les proportions) :

- 150 g de chocolat noir
– 90 g de beurre
– 3 oeufs
– 45 g de farine
– 100 g de sucre

Mesurer 150 g de pistoles de chocolat noir + 2 que le petit garçons aura piqué dans le bol, ajouter le beurre et faire fondre au micro-onde.

Mélanger oeufs, farine, sucre et chocolat fondu au beurre. Ajouter une fève, parce qu’en plus faut que ce soit drôle à la dégustation.

Faire cuire 8 min à 200°C, puis 20 min à 180°C.

Gâteau au chocolat 10 min d'attention

When asking a 5 years old little boy what time is it :

“Do you know what time is it ?”
“Haaan ! Don’t tell me we miss the snack time
!”

:-D Big smile ! That’s an opportunity to run to the kitchen and back together our first chocolate cake. But not any one cake, because that little 5 year old buddys dip their fingers everywhere (me too), sulk if the result is not exactly similar as the picture (I can cry as I have done for the Paris-Brest pastry of Michalak) and disappear from the kitchen after 10min. I stay for washing the dishes.

Also we flip the cute little book of “10 ways to prepare chocolate cake”, Epure Editions. We choose the one of Coline, simple and sublime. And it is : simple, fast and “he is too good, my chocolate cake” !

For a 10 parts cake (very rich, I change a little bit proportions):

- 150 g of dark chocolate
– 90 g of but
ter
- 3 eggs
- 45 g of flour
- 100 g of sugar

Measure 150 g of chocolate pistoles + 2 that the little boy will steal, add butter and melt down in microwave.

Mix together eggs, flour, sugar and melt chocolate with butter. Add a figurine, because the tasting have to be fun.

Bake it 8 min at 200°C, then 20 min at 180°C.

Galette des rois à la frangipane à l’orange, partie 2

Classé dans : cuisine, vin, voyage | 0

Galette des rois à la frangipane à l'orange, partie 2

Cette recette s'appuie sur une idée de Silvia du blog Savoirs et saveurs. Heureusement qu'elle m'a donné cette idée : entreprendre une galette des rois à Shanghai n'est pas si évident.

C'est marrant de voir comment Destinée (si on peut l'appeler ainsi) arrive à croiser les gens. Elle est sûrement aidée de Hasard, comme on dit, il sait si bien faire les choses. Silvia est une ancienne collègue de l'époque où j'étais « graphiste, ajustement technique » entre l'Inde et la France pour une société d'e-learning. On s'est retrouvé quelques année plus tard en mode IRL alors qu'elle venait d'ouvrir son blog et que je travaillais chez Marmiton.org

Recette de la galette des rois à la frangipane à l'orange, pour 12 parts :
– 140 g d'amandes natures mixées le plus finement possible
– 100 g de sucre blanc
– 3 oeufs (120 g avec coquille, les œufs en Chine sont touts petits)
– 75 g de beurre fondu
– le zeste d'une demie orange haché
– Pour dorer : un fond de lait froid reconstitué avec un sachet de "cream" Nescafé (le café ici se boit avec de la poudre blanche et beaucoup de sucre)
– une pièce de 1 jiao en guise de fève
– environ 600 g de pâte feuilletée maison

Préchauffez le four à 200°C. Attention : un four ça s'expérimente, surtout en Chine. Généralement, il faut allez jusqu'à 240° pour avoir du 210°…

Comme il n'y a pas de papier sulfurisé non plus, beurrez et farinez un moule à tarte. Etalez la moitié de la pâte feuilletée et foncez le moule. Piquez à la fourchette.

Mélangez tous les ingrédients de la frangipane. Versez sur la pâte. N'oubliez pas de poser la fève.

Etalez la seconde moitié de la pâte, puis piquez à la fourchette (avant de la poser sur la galette c'est mieux), et posez la sur la galette.

Soudez bien les 2 pâtes ensemble. Badigeonnez du bout des doigts toute la surface avec du lait. Puis enfournez pour 30min à 1h suivant le four.

Pas de panique pour la pâte feuilletée ; gardez la foi. La galette va gonfler, les bords vont feuilleter, la première couche va légèrement dorer et craqueler ; l'attente devant la porte du four est jouissive !

Galette des rois à la frangipane à l'orange, partie 2

Dégustez encore tiède : le parfum de l'orange est un délice. Et le beurre… mmmhhhh le beurre…

Il nous restait un fond de bouteille de Sparkling rosé demi-sec et un peu de Loupiac, mais on a dû les offrir à une cliente. On a donc choisit d'un thé « rouge » du Yunnan (thé noir à la française), toujours parfait avec un dessert.

This recipe comes from an idea of Silvia (Savoirs et saveurs blog). Fortunately she gives me that idea : undertaking a King’s pie un Shanghai is not so abvious !

It is funny to see how Destiny (let me give it a name) can cross people paths. She may be helped by Chance, people said it knows how doing it well. Silvia was a colleague when I was an e-learning graphique designer, working between India and France units. And we met many years after, thanks to an IRL moment when she opened her blog and I was working at Marmiton.org

Recipe for a 12 parts King’s pie, garnished with orange tasted frangipane cream :
– 140g of nature almond finely mixed
– 100g of white sugar (there is a lot of sugar colors in China)
– 3 eggs (120g with eggshell, Chinese eggs are very small)
– 75g of butter
– half orange chopped peel
– to gold the pie : a little bit of cold milk reconstituted with a “Nescafé cream” sachet (here, the coffee is drunk with white powder and a lot of sugar)
– an 1 jia
o coin as a fève
600g of puff dough home made

Preheat the oven at 200°C. Be carreful : a oven must be test. In China, you may heat to 240°C to have 210°C…

Here, there is not greaseproof too, so put butter and flour in a pie plate. Flatten half of the dough and put it in the plate. Pick it with a flok.

Mix all the ingredients of the frangipane cream. Pour it in the plate and don’t forget the fève.

Flatten the second part of the dough, pick with fork, it is easier before spread it on the pie. Weld the 2 doughs, brush a little bit of milk.

Put into the oven and wait for 30 min to 1 hour. It depends, but keep the faith. The pie will puff, the border is going to be laminated, the first layer gonna gloden… waiting in front of the oven's door is like knocking at that of heaven !

Have it still warm : the orange’s parfum is so delicious, and the butter… mmmhhhh… the butter…

We keep a little bit of Sparkling Rosé and Loupiac white wine, but we offer it to a customer. So, we choose a “red tea” from Yunnan (you may know it as black tea), always perfect with a desert.

Galette des rois à la frangipane à l’orange, partie 1

Classé dans : cuisine, voyage | 0

J'aime la galette, et vous ne devinerez jamais comment : faite maison et garnie d'une généreuse frangipane. En arrivant à Shanghai, j'avais très envie de tirer les rois avec mon cousin et mes collègues qui apprennent le français.

Mais c'était avant d'essayer de leur expliquer les faits et les effets de la chose. D'après la photo, mes interlocuteurs chinois imaginèrent «un gros pain avec un papier doré posé dessus ». Bon, recommençons par le commencement.

La galette est une pâtisserie feuilletée, donc croustillante sur le dessus et le dessous, fourrée de frangipane, donc moelleuse dedans. Ma frangipane à moi est aérienne et doucereuse, riche en amande et parfumée à la vanille. J'aime la galette épaisse. (La recette de la galette à la frangipane vanillée est ICI.)

A l'intérieur, on y cache une fève : une figurine représentant le petit Jésus. Celui qui la trouve dans sa part est couronné roi (ou reine) et doit désigner sa reine (ou son roi).

La galette est traditionnellement dégustée le 6 janvier, le jour où les rois mages sont venus présentés les cadeaux de naissance au petit Jésus. CQFD On pourrait comparer cette tradition à celle des habitants du nord de la Chine. Au nouvel an, on déguste des Jiaoze. Ce sont des raviolis chinois. Je fais d'ailleurs une petite démonstration ICI sur le site de Marmiton.org A l'intérieur d'un des raviolis, on y cache une pièce pour souhaiter chance et bonne fortune à celui qui la trouve.

Bon, à ce stade de l'explication, ce n'était pas encore assez clair. Donc passons à l'acte, là, ça c'est compliqué :


Galette des rois à la frangipane à l'orange, partie 1

- La pâte feuilletée n'existe pas en Chine, il va falloir la faire. Heureusement que Mercotte est là (et qu'elle est passée à la télé pour nous le rappeler) : la pâte feuilletée, c'est long mais pas si dur.

- Cherchons de la poudre d'amande. On se content:encodedera d'amandes natures, passées patiemment au mixeur de 250 watt. Mais comme ce n'était pas assez parfumée, j'ai cherché de l'arôme d'amande amère, que je n'ai pas trouvé. (J'ai remarqué que Carrefour Shanghai vendait surtout du café lyophilisé.)

- Alors j'ai choisi d'ajouté des zestes d'orange.

- Tout cela réuni, il a fallu choisir la farine : la plus neutre en terme de capacité d'absorption, odeur et finesse est la farine à Jiaoze.

Recette de la pâte feuilletée selon Mercotte avec les ingrédients du bord, pour l'équivalent de 2 rouleaux industriels, Il vous faut :
– 250g de farine pour jiaoze
– 125g d’eau
– 300g de beurre de Nouvelle Zélande (ah oui, les chinois ne mangent pas de beurre non plus)

Préparez une boule de pâte nommée « détrempe » avec la farine, l’eau et 50g beurre ramolli.

Laissez reposer la détrempe le plus longtemps possible car la farine renferme beaucoup de gluten et à besoin de temps pour se détendre. Je l'ai laissé toute la nuit.

Le lendemain, sortez la détrempe et 250g de beurre pour qu'ils soient à température ambiante.

Galette des rois à la frangipane à l'orange, partie 1

Faites un petit carré avec la détrempe et enfermez le beurre dedans. Aplatissez en une longue bande, repliez en 3 parties égales, tournez de 90°, ceci est un tour. Recommencez une seconde fois, emballez puis laissez reposez. Au bout de 20 min, revenez faire 2 tours, emballez, laissez reposer 20 min.

Puis, faites encore un tour, puis un second en portefeuille, c'est-à-dire repliez en 4 parties égales. Vous pouvez vous reposer.

La suite de la recette : Galette des rois à la frangipane à l'orange, partie 2

Galette des rois à la frangipane à l'orange, partie 1

King's pie with orange frangipane cream, part 1

I love this french pie (galette), do you know how : home made and fully garnished with a generouse almond cream (frangipane). When I arrived in Shanghai, I would like to share the tradition of « tirer les rois », that means chose (randomize) a king, with colleages and cousin.

But it was before trying to explain facts and acts of this tradition. The Chinese people take a look to the picure and imagined « a big bread with a gold paper on it ». Ok, let begin by the beginning…

The Galette des Rois, in English “King's pie”, is a puffy pastry, so it is crispy on top and back, garnished with a frangipane (almond cream), so soft inside. My almond cream is aerial, with a lot of almond and parfumed with vanilla. I love thick pie. (My pie recipe with vanilla frangipane is HERE.)

A « fève » is hidden inside the pie : a little ceramic figurine of little Jesus. Who find it inside his part is crowned as king or queen and have to chose his queen or her king. This pastry is eaten for Epiphany day on January 6th, the day when three kings came to visit the little Jesus.

This tradition can be compared with an other one from north of China. At new year eve, Chineses make Jiaoze. It is chinese ravioli. (I demonstrate a recipe on Marmiton.org) Inside one of the Jiaoze, a piece of money is hidden to swear luck and good fortune to the founder.

At this step of explaination, it was not enough clear. So try to make one : here it began complicated :

- The puffy dought does not exist in China. But here is Mercotte who said : puffy pastry spends time but it is not so hard.

- Now look for almond powder. I mix with patience some almond thanks to a 250 watt machine. But I feel it not enough parfumed. So I look for almond aroma that I have not found. (NB : Carrefour in Shanghai only sell lyophilized coffee.)

- So I chose to add some orange peel.

- When I had all that, I have to chose a flour : someting medium about absorption, parfume and fine. I chose the flour used for Jiaoze.

Recipe of puffy dough (from Mercotte) with native Chinese ingredients for about 2 industrial rolls equivalent. You will need :
– 250g of jiaoze flour
– 125g of water
– 300 g of New Zealand butter (Chinese people don’t use to eat butter)

Prepare a dough called “détrempe” with flour, water and 50g of butter. Let it rest as long as possible. I let it all night long in the fridge.

On the second day, remove the dough and the rest of the butter at room temperature. Make a square with the dough and put the butter inside. Close as a letter.

Then flatten to a long stripe, fold up in 3 equal parts, turn the dough for 90°. This is call a “turn”. Make a second turn (flatten, fold up and turn). Then wrap it and let it rest 20min.

Make 2 turns again, waint 20 min, then 1 turn. Make a last turn as a billfold : fold up in 4 parts. And let it rest.

Recipe following here : King’s pie orange frangipane cream, part 2

Galette des rois à la frangipane simplement vanillée

Classé dans : cuisine | 0

Chaque nouvelle année a droit à sa galette. Cette année, j'ai été soft. Cette année, elle sera simplement, naturellement, juste légèrement vanillée. Promis !

(Si c'est ainsi, j'irai essayer une autre galette ailleurs : le défi m'attend à Shanghai.)


Galette des rois à la frangipane simplement vanillée

Pour une belle galette de 12 parts :
– 2 rouleaux de pâtes feuilletées pur beurre
– 140 g de poudre d'amande
– 100 g de sucre fin
– 2 oeufs
– 75 g de beurre fondu
– un fond de lait froid
– 1 cuillère à café d'essence de vanille
et une fève

Sortez les pâtes feuilletées pour qu'elles soient à température ambiante. Allumez le four à l'avance, à 200°C pour qu'il soit bien chaud.

Battez vigoureusement le sucre et les œufs, ajoutez le beurre puis la poudre d'amande. Terminez par la vanille. La frangipane est terminée :-)

Déroulez une pâte au fond d'un large moule à gâteau rond. Faîtes des trous à la fourchette pour ne pas qu'elle gonfle de trop, puis versez la frangipane uniformément. Déposez la fève (pas trop près du centre).

Déroulez la 2e pâte, trouez à la fourchette et posez la sur la frangipane. Soudez comme vous pouvez, puis badigeonner un peu de lait froid sur le dessus. Cela fera dorer la galette.

Enfournez pour 20 à 30 min. Si comme moi, vous vous mettez à ranger la cuisine et que vous trouvez… la fève, pas de panique, il suffira de l'enfoncer dans la galette cuite, par le dessous.

Laissez refroidir et mettez le plus jeune sous la table pour que sa voix innocente désigne à qui chaque part est attribuée. Sinon, caché derrière un rideau, les yeux bandés… ça marche aussi. Parce que j'ai toujours la fâcheuse habitude de couper sur la fève, j'exige que soit perpétuée la tradition !

Galette des rois à la frangipane simplement vanillée

« King's pie » with frangipane cream lightly parfumed with vanilla

Each new year must have its pie. This year, I have been soft. This year, the King's pie (Galette des Rois) will be simply, naturally, just lightly parfumed with vanilla. I promise !

(That's why I will try an other pie oversea : challenge in Shanghai.)

For a 12 parts of a generous pie :

- 2 rolls of puffy pastry dought (100% butter)

- 140 g of almond powder

- 100 g of fine white sugar

- 2 eggs

- 75 g of butter

- a little bit of cold milk

- a tea spoon of vanilla

- and a « fève », a little ceramic figurine of Jesus (mine was a Forest Gump)

Take out the puffy dought. Fire the oven in advance to 200°C.

Mix sugar and eggs, add warmed butter and almond powder. Then finish with vanilla. The frangipane cream is done :-)

Put the first dought in a large and round plate. Use fork to pick the dought, it makes it not puff too much. Then pour frangipane cream. Put the « fève », not in the middle.

Pick the second dought and cover the pie. Glue as you can the 2 doughts, then brush slightly a bit of cold milk. It ives a golden color to the pie.

Put into the oven for 20 to 30 minutes. If you begin cleaning the kitchen and found… the « fève », don't panik, just push it into the cooked pie by the back side.

Let the pie cold a little bit. And ask to the younger to go under the table to let his innocent voice attribute each part of « Galette des Rois ». Or he could be hidden by a curtain, eyes blinded… it works too. Because I always use to cut on the ceramic figurine, I demand the use of tradition.

Soupe butternut au lait de coco

Classé dans : cuisine | 0

Je ne sais définitivement pas faire à manger pour les palais ingénus des petits enfants. Il va falloir que je me fasse violence pour simplifier les accords. Même pour des pommes de terre : les potatoes OK, le canard OK, mais les pommes gaufrettes à la graisse de canard, non…
Pareil pour les goûts de la courge butternut OK, le lait de coco OK, mais la soupe de butternut au lait de coco… ben non. Même diluer avec du bouillon de volaille, cela ne passe pas.

Tant mieux, cela en fera plus pour les autres ! En attendant, je me réchauffe avec cette soupe de saison : butternut, lait de coco et épices (gingembre et noix de muscade). Oups, je crois que je viens de comprendre…


Soupe butternut au lait de coco

Pour 4 gros bols de soupe bien onctueuses :
– 800 g de courge butternut épluchée et épépinée
– 20 cl de lait de coco
– 20 cl d’eau
– 1 échalote en lanières
– ½ cuillère à café de gingembre en poudre
– 1 pincée de noix de muscade
– du sel.

Mettez tous les ingrédients dans un casserole, sauf les épices. Faites bouillir, puis mijoter pendant 10 min. Dès que les morceaux de butternut sont mous, mixez le tout.

Remettez sur feu doux et assaisonnez d’épices et de sel.

Definitely I do not know how to cook for little children's innocent palaces . I have to use violence to simplify pairings. Even potatoes: the potatoes OK, the duck OK, but Potatoes wafers cooked in duck fat, not OK … Same for the tastes of butternut squash and even coconut milk, but Butternut soup with coconut milk … do not. Even dilute with chicken soup.

So much the better, it lets more for others! In the meantime, I warm up with this seasonal soup: butternut squash, coconut milk and spices (ginger and nutmeg). Oops, I think I just figured …

For 4 large bowls of creamy soup:
– 800 g of butternut squash, peeled and seeded
– 20 cl of coconut milk
– 20 cl of water
– 1 shallot, cut into strips
– ½ teaspoon of ginger powder
– 1 pinch of nutmeg
– Salt.

Put all ingredients in a saucepan, except the spices. Boil, then simmer for 10 minutes. Once the butternut pieces are soft, mix everything.

Put on low heat and season with salt and spices.

Le potage de tomate qui était juste bon

Classé dans : cuisine | 0

“Cette soupe pourrait être délicieuse, mais c’est juste bon…” Et PAN la critique dans ta face ! Même pas mal. Ce potage de tomate était bon pour des papilles adultes mais encore trop concentré pour celles d’un enfant ; il suffisait de l’adoucir un peu. Elle devint enfin délicieuse avec un tiers de lait supplémentaire. Ainsi, je suggère deux présentations à ce potage : la verrine apéritive pour les grands et le bol de soupe pour les petits. Na !


Le potage de tomate qui était juste bon

Pour 400 g de coulis de tomate :
– 1 verre de lait (20 cl)
– 1 verre d’eau (20 cl)
– 2 morceaux de “crème de fromage”, comme du Kiri
– 4 morceaux de sucre
– 2 cuillères à soupe de sauce soja
– quelques tours de moulin à poivre
– 1 pincée de gros sel et des herbes de Provence
Faites chauffer le tout puis passer au mixeur avant de servir en verrine.
Ou bien, ajoutez 30 cl de lait et servez comme un potage avec des tranches de pain grillées et beurrées.

The tomato soup which was just good

“This soup may have been delicious, but it is only good…” PAN the knock on your face ! Not bad. This tomato soup was good for adult's taste buds but too concentrated to those of a child ; it was enough to make it softer. It finally became delicious with a third of extra milk. Thus, I suggest two presentations for this soup: the appetizer glass for the adults and the bowl of soup for the children. Na !

For 400 g of tomato sauce:
– 1 glass of milk (20 cl)
– 1 glass of water (20 cl)
– 2 pieces of "cream cheese", like Kiri
– 4 pieces of sugar
– 2 tablespoons of soy sauce
– A few turns of the pepper mill
– 1 pinch of salt and herbs de Provence
Heat everything, then blend and serve in an appetizer glass.
Or add 30 cl of milk and serve as a soup with
toasted bread and butter.

Gâteau au fromage blanc et sirop à l’orange

Classé dans : cuisine | 0

Il y a des familles de desserts qu’on a envie de faire juste pour faire plaisir. C’est le cas de tout ces desserts pas trop sucrés, ni trop gras, pas trop trop dessert en fait. Alors j’ai pensé à un compromis : permettre à chacun de doser le sucre suivant ses besoins (et sa conscience). On pourrait tout simplement finir le repas avec un petit suisse 0% arrosé de miel et quelques quartiers d’orange, mais je préfère nettement les conclusions plus émouvantes.

Gâteau au fromage blanc et sirop à l'orange

Pour 6 à 8 parts de gâteau au fromage arrosées de sirop à l’orange

Faire un biscuit sablé avec :
– 1 cuillère à soupe de margarine
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 3 cuillères à soupe de farine
Mélangez bien tous les ingrédients pour en faire une pâte sablée molle. Etalez-la au fond d’un moule. Puis mettez à cuire 10 min à 220°C.

Préparez l’appareil au fromage 0% de matière grasse avec :
– 4 petits suisses 0% (ou fromage blanc)
– 25 g de sucre
– 2 oeufs
– 20 g de farine
– 5 g de levure chimique
– 1 cuillère à café d’arôme de vanille
– 2 cuillères à soupe de jus de citron
Mélangez les petits suisses avec le sucre, les jaunes d’oeufs, la vanille et le jus de citron. Ajoutez la farine et la levure.
Battez les blancs en neige et ajoutez en 3 fois.
Coulez l’appareil sur le biscuit puis enfournez à 180°C pour 30 min.

Pour le sirop à l’orange :
– 125 g de jus d’orange
– 50 g de sucre
Faites bouillir puis réduire doucement jusqu’à obtenir une belle consistance sirupeuse.

Je trouve ce gâteau meilleur après une nuit passé au frais. Servez-le lendemain avec le sirop tiède en disant “c’est un gâteau aux fromage 0%”.

There are some desserts we want to do in order to please. This is the case of all thoose desserts that are not too sweet, not too fat, not too "dessert" actually. So I thought a compromise: allow each dosing sugar according to his needs (and his conscience). We could simply finish the meal with a petit-suisse cheese 0% drizzled with honey and some orange slices. But I prefer more stirring conclusions.

For 6 to 8 parts of cheesecake drizzled with orange syrup

Make a shortbread with:
– 1 tablespoon of margarine
– 1 tablespoon of sugar
– 3 tablespoons of flour
Mix all the ingredients to make a soft pastry. Spread it in the bottom of a mold. Then turn to cook for 10 min at 220 ° C.

Prepare the cheese mix 0% fatfree with:
– 4 petit-suisse cheese 0% (or cottage cheese)
– 25 g of sugar
– 2 eggs
– 20 g of flour
– 5 g of baking powder
– 1 teaspoon of vanilla flavor
– 2 tablespoons of lemon juice
Mix petit-suisse cheese with sugar, egg yolks, vanilla and lemon juice. Add the flour and baking powder.
Beat the egg whites and add in 3 times.
Pour on the biscuit and bake at 180 ° C for 30 min.

For the orange syrup:
– 125 g of orange juice
– 50 g sugar
Boil then reduce gently until you get a nice syrupy consistency.

I think this cake is better after a night spent in the fridge. Serve with warm syrup saying "this is a cheesecke 0%".

Risotto calamar (calmar) et chorizo

Classé dans : cuisine | 0

Risotto calamar (calmar) et chorizo

Même si cuire du chorizo ramené de Barcelone, c’est gâché, il serait dommage de ne pas en profiter !

Pour 3 à 4 personnes (ça dépend du nombre d’homme)
– 250 g de riz rond pour risotto
– 60 g de chorizo
– 200 g d’oignons jaunes
– 2 gousses d’ail
– 1,2 L d’eau bouillante
– le jus d’un demi citron
– 1 pincée de pistils de safran
– 400 g de calamars surgelés en rondelle
– 200 g de petits pois surgelés
– 1 cuillère à soupe de crème de fromage (Kiri)
– sel, poivre

Faites revenir les oignons coupés en morceaux dans de l’huile d’olive.
Ajoutez les gousses d’ail écrasées et le chorizo coupé en petits morceaux.
Versez d’un coup le riz et faites-le revenir sur grand feu, jusqu’à ce qu’il devienne translucide.
Ajoutez les petits pois et les calamars, mélangez comme vous pouvez. Puis arrosez d’eau bouillante, jusqu’à ce que le liquide effleure la surface.
Ajoutez de l’eau petit à petit tout en remuant jusqu’à ce que le riz soit cuit.
En fin de cuisson, éteignez le feu et ajoutez le fromage et un trait d’huile d’olive.

Servez très chaud, dans une assiette creuse et avec une cuillère à soupe.

Risotto calamar (calmar) et chorizo

Le plus compliqué est de surveiller la cuisson. Ajoutez l’eau petit à petit, remuez régulièrement… cela permet de cuire doucement l’amidon et d’enrober tous les éléments du risotto. De plus, en surveillant de près, on a plus de chance d’arrêter la cuisson juste au moment où le riz est “crémeux dehors et ferme dedans”, dixit Chef Simon.

Squid and chorizo risotto

While cooking chorizo from Barcelona is wasting it, it would be a shame not to enjoy it!

For 3-4 people (depending on the number of men)
– 250 g of round grain rice for risotto
– 60 g of chorizo
– 200 g of yellow onions
– 2 cloves of garlic
– 1.2 L of boiling water
– Juice of half a lemon
– 1 pinch of saffron
– 400 g of frozen squid rings
– 200 g frozen peas
– 1 tablespoon of cream cheese (Kiri)
– Salt and pepper

Sauté chopped onions in olive oil.
Add the crushed garlic and chorizo​​ cut into small pieces.
Pour the rice and fry on high heat until it becomes translucent.
Add the peas and squid, stir as you can. Pour boiling water until the liquid touches the surface.
Add water gradually while stirring until the rice is cooked.
When cooked, turn off the heat and add the cheese and a drizzle of olive oil.

Serve hot in a soup plate with a spoon.

The most difficult is to monitor cooking. Add water gradually, stirring regularly … it can simmer starch and coat all the elements of the risotto. Furthermore, by closely monitoring was more likely to just stop cooking when the rice is "creamy outside and farm inside", said Chef Simon.

Poire pochée à la Bourguignonne

Classé dans : cuisine, vin, voyage | 0

Que faire lorsqu'on a des restes après une dégustation de vins rouges ? Des poires pochées au vin rouge :-). Mais en plus, comme je suis fan de cassis (et de Bourgogne), je n'hésite pas à rendre le jus encore plus sirupeux avec de la crème de cassis. Chef Simon ajoute du miel, une bien bonne alternative !


Poire pochée à la Bourguignonne

Pour 4 portions de poires au vin :
- 4 petites poires à cuire ou 1 grosse nachi (poire chinoise)
- 40 cl de vin rouge
- 1 cuillère à café de cannelle en poudre
- 4 grains de poivre
- 2 clous de girofle
- 40 g de sucre
- 2 cuillères à soupe de crème de cassis

Pelez les poires en laissant la queue ou bien coupez le (ou la, en chinois, il n'y a pas de féminin ou de masculin) nachi en 4.

Mettez à bouillir le vin, le sucre et les épices. A ébullition, plongez les poires et baissez le feu. Laissez compoter pendant 30 min tout doucement.

Les poires sont cuites quand elles sont translucides et teintées de rouge. Sortez les du jus et faites réduire le jus sur petit feu jusqu'à ce qu'il nappe la cuillère. (Avec du miel, le temps de réduction doit être plus court). Ajoutez alors la crème de cassis.

Versez le jus sur les poires, et servez frais.

En voyant passer l'assiette, les collègues ont dit « on dirait un morceau de viande braisée ».

Nachi

Nachi

Wine poached pear, burgundy style

What to do with the bottle's remains after a wine tasting ? Some pears poached in it :-). Moreover, as a blackcurrant fan (and Burgundy fan), I make the sauce like a sirup thanks to blackcurrant cream. Chef Simon adds honey, a very good alternative !

For 4 four portions of wine poached pear
- 4 little pears or 1 big nachi (Chinese pear)
- 40 cl of red wine
- 1 tea spoon of cinnamon
- 4 peppercorns
- 2 cloves
- 40 g of sugar
- 2 spoons of blackcurrant cream

Peel the pears, let the stem, or cut the nachi in 4 parts.

Boil together wine, sugar and spices. Then add the pears and reduce the fire. Let in stew for 30 minutes.

The pears are ok when they become translucent, lightly red coloured. Get off from the juice. Boil the juice to sirup (with honey it may take less time), then add blackcurrant cream.

Poor the juice on the pears, serve cold.

When my colleagues saw the dessert, they said « it seems to be a piece of stew meat ».

Poulet crapaudine et vin de Corbières

Classé dans : cuisine, vin | 0

Le poulet crapaudine est un nom bien vilain, que seuls des cuistots français auraient été capable de donner à un aussi jolie poulet grillé. Je vous le donne en mille, du crapaud, le poulet n'en a que la itemure. Et encore, c'est bien parce que les chefs sus-cités leur retroussent les moignons dans la peau du croupion. Amis de la poésie, bonsoir !


Poulet crapaudine et vin de Corbières

Les américains et les anglais (Jamie Olivier et les autres :-) préparent le poulet en crapaudine pour leurs barbecue party. Moi, je la dégaine en cas de dîner improvisé. Un poulet ordinaire se transforme ainsi en poulet crapaudine à la moutarde : moelleux dedans, croustillant dehors et parfumé à souhait !

Pour obtenir un tel poulet, il faut l'ouvrir et l'aplatir. Cette préparation est vraiment révolutionnaire car :

  1. On peut tartiner la sauce ou la marinade sur les deux faces du poulet crapaudine : soit à l'intérieur côté os et à l'extérieur côté peau.

  2. On peut réduire le temps de cuisson de moitié ! Il ne reste plus qu'à trouver une bonne bouteille.

Poulet crapaudine à la moutarde pour 4 gourmands, il faut :
- 1 poulet ordinaire (je n'ai pas dit « aux hormones »)
- 125 g de yaourt nature
- 2 cuillères à soupe de moutarde forte
- des herbes de Provence et du poivre.

Fendez le poulet du coup au croupion par le torse. Par le dos, vous n'y arriverez pas car il y a la colonne vertébrale. Par expérience, le petit couteau d'office en céramique est le meilleur outil !

Retournez le poulet côté peau vers le haut et appuyer fortement dessus pour l'aplatir au maximum. Faites deux incisions près du croupion et insérez les pilons.

Enrobez le poulet du mélange yaourt-moutarde. Poivrez, parsemez d'herbes de Provence, puis enfournez pour 30 min à 200°C.

Poulet crapaudine et vin de Corbières

Poulet crapaudine et vin de Corbières

A dîner simple et gouleyant, vin chaleureux et surprenant : un jeune Corbières. Il a le caractère des vins du Sud, les fruits rouges acidulés de l'automne et le tanin timide.

Spatchcock Chicken is called "poulet crapaudine" in French. It is a villain name that only French chefs have been able to give to this nice grilled chicken. You know, the toad, the chicken only has the itemure. And yet, it is because the leaders cited above roll up their drumsticks in the skin of the rump. Welcome poetry lovers !

American and English people (Jamie Oliver and co:-) prepare the spatchcock chicken for their barbecue party. I quickdraw it for improvised dinner. An ordinary chicken is transformed into a Spatchock mustard chicken: soft inside, crispy outside and perfumed to perfection!

To obtain such a chicken, it must be open and flatten. This preparation is truly revolutionary because:
- Can spread the sauce or marinade on both sides of the chicken: either inside bone side and outside the skin side.
- You can reduce the cooking time in half! It only remains to find a good bottle.

Spatchcock mustard chicken, for 4 greedies :
- 1 ordinary chicken (I did not say "chicken hormones")
- 125 g of natural yoghurt
- 2 tablespoons of mustard
- Provence herbs and pepper.

Split the chicken from neck to rump at the torso. In the back, you can not do it because there is the spine. From experience, the little ceramic paring knife is the best tool!

Turn the chicken skin side up and press firmly to flatten it to the fullest. Make two incisions near the rump and insert the drumsticks.

Coat chicken with yogurt-mustard mixture. Sprinkle with pepper and herbs, and bake for 30 min at 200 ° C.

For a simple and pleasant dinner, give a warm and surprising wine: a young Corbières. It has the character of the wines from the South, the acidity from red berries in the fall and a shy tannin.

Homard bleu, vin blanc et flamant rose

Classé dans : cuisine, vin, voyage | 0

Pourquoi est-ce que les crevettes roses sont grises quand elles sont crues ? Et pourquoi la variété des petites crevettes grises devient-elle rose quand on les cuit ? Idem pour le homard : de quel couleur est-il quand il est cuit ?

Qu'importe, puisque gris, bleus, violets, verts ou transparents, tous ces crustacés finissent rouges quand ils sont cuits !

C'est à cause de l'astaxanthine. Cette molécule est un pigment présent dans leur nourriture à base de micro algues. Ce pigment rend aussi la chair du saumon rose, et les plumes des flamants aussi (les flamants roses se nourrissent de crabes et de crevettes minuscules).

Mais alors pourquoi le homard bleu de Bretagne (France) est-il bleu quand il est encore cru ?

Homard bleu européen (Bart Braun)

Homard bleu européen (Bart Braun)

C'est un peu plus compliqué que pour une simple carotte : le homard, c'est de la viande, et la viande ce sont des protéines. Une des protéine aime à s'enrouler autour de l'astaxanthine, ce qui la noircit. Du coup, le homard, comme la crevette, semble bleu/gris.

Lorsque l'on chauffe la protéine, elle se déroule de l'astaxanthine et libère la couleur rouge. Ainsi, le homard de Bretagne, d'Amérique ou d'Afrique du Sud, tous sont rouges quand ils sont cuits.

Le meilleur homard du monde semble être le homard sauvage breton (France). Une chair fine, délicate, savoureuse et surtout sans calorie. Pour ceux qui auraient vu le magnifique film Julie & Julia se souviendront du meilleur moyen pour cuire un homard, tel un « lobster killer ».


Homard bleu, vin blanc et flamant rose

On peut le griller, le servir cru en carpaccio ou encore en sauce. Mais moi je l'aime nature, juste bouilli au court-bouillon et servi avec une rondelle de citron.

Quelques conseils quand même avant de vous lancer :
– Achetez le homard vivant et vif.
– Faites bouillir une très grande marmite d'eau, puis plongez le homard dans l'eau la tête la première. Sinon, il va souffrir et se débattre (comme dans Julie & Julia).
– Attendez que l'eau se remette à bouillir, puis comptez 10 à 13 min de cuisson.
– Faites un trou dans la tête du homard avant de le servir : l'eau de cuisson va s'écouler. Cela évite de vous noyer quand vous serez à table.
– Surtout ne jetez pas la carapace. On s'en sert pour faire une délicieuse bisque.

Photo Jacques Lamoiseau

Enfin, profitez de ce produit incroyable pour ouvrir une jolie bouteille. Avec une saveur aussi distincte que celle du homard, je prends du blanc (presque évident) : du chardonnay passé en fût ou un sauvignon blanc très vif.

En Bordeaux, Loupiac Château de Rouquette : Mon accord préféré restera celui avec le Loupiac. Je parle déjà de ce vin superbe dans cet article. C'est mon préféré car c'est un vin qui sort de l'ordinaire pour un met peu ordinaire : légèrement salé, délicieusement fruité et surtout avec un caractère qui tient tête aux saveurs du homard.

Château de Rouquette Loupiac

Château de Rouquette Loupiac

En Bourgogne, Chablis ou Puligny-Montrachet Michel Picard : du Chardonnay boisé, dense et légèrement beurré. C'est un vin fin qui saura soutenir la chair du homard. Le Puligny-Montrachet convient assez bien aux accord avec les crustacés et les coques en général.

Michel Picard Chablis

Michel Picard Chablis

Michel Picard Puligny-Montrachet

Michel Picard Puligny-Montrachet

Au Chili, le Chardonnay Reserva de Valdivieso est boisé, rond et assez généreux en bouche. Il convient si on préfère les accords en douceurs. Moi, je le préfère sur des mollusques plus gras en bouche.

Vina Valdivieso Chardonnay Reserva

Vina Valdivieso Chardonnay Reserva

De même, le Sauvignon blanc chilien de Valdivieso est assez vif, sec et légèrement acidulé. Il accompagne assez bien les plats de poisson à la vapeur comme on a en Chine. Sur le homard, il va laisser les saveurs s'exprimer, tout en apportant un peu de fraîcheur.

Vina Valdivieso Varietal Sauvignon Blanc

Vina Valdivieso Varietal Sauvignon Blanc

Si par contre, vous êtes des inconditionnels de la sauce et du beurre à l'ail, sachez que peut de vin peuvent vous tenir tête ! Par contre, quelque chose d'amusant est d'essayer les vins secs effervescents. Par exemple, le Sparkling Brut de Valdivieso, méthode charma. C'est est un vin effervescent « méthode champenoise », mais ça, ça ne se dit pas, alors on dit « charma ». C'est plus glamour, je vous l'accorde.

Vina Valdivieso Sparkling Brut

Vina Valdivieso Sparkling Brut

Blue lobster, white wine and red flamingo

Why are the prawns gray when they are raw? And why the variety of small shrimp becomes pink when it's cooked? Ditto for the lobster: what color is it when it is cooked?

Regardless, as gray, blue, purple, green or transparent, all these crustaceans become red when they are cooked!

This is due to astaxanthin. This molecule is a pigment present in their food-based on micro algaes. This pigment also makes the salmon's flesh and flamingos's feathers pink (flamingos feed on tiny crabs and shrimps).

But why the blue lobster from Brittany (France) is blue when it is still raw?

It's a bit more complicated than a simple carrot : lobster is meat and meat are proteins. One of the protein wraps around astaxanthin molecule, which blackens. So, lobster, such as shrimp, appears blue / gray.

When heating the protein, it unfolds and releases of astaxanthin red color. Thus, Brittany lobster, from America or from South Africa, all are red when they are cooked.

The best lobster in the world seems to be the wild lobster from Brittany (France). A fine, delicate, tasty and above all without calories flesh. For those who have seen the wonderful film Julie & Julia will remember the best way to cook a lobster, such as a "lobster killer".

It can be roasted, served raw as carpaccio or in sauce. But I love it nature, just boiled in broth and served with a slice of lemon.

Still some tips before you start:
– Buy live lobster and "lively".
– Boil a large pot of water, then plunge the lobster into the water the head at first. Otherwise, he may suffer and struggle (as in Julie & Julia).
– Wait until the water gets back to boil, then count 10-13 minutes cooking.
– Make a hole in the head of the lobster before serving: the cooking water will flow. This prevents you drown when you're at the table.
– Especially not throw the shell. It is used to make a delicio
us bisque.

Finally, take advantage of this amazing product to open a nice bottle of wine. With a flavor as distinct as the lobster, I'm choosing a white wine (obviously):a chardonnay passed in oak barrel or a lively sauvignon blanc.

In Bordeaux, a Loupiac from Château de Rouquette: My favorite remains the mariage with Loupiac. I already speak of this superb wine in this article. This is my favorite because it is a wine that is unusual for an unusual dishe: slightly salty, deliciously fruity and especially with a character who stands up to the flavor of the lobster.

In Burgundy, Chablis or Puligny-Montrachet from Michel Picard: Chardonnay wooded, dense and slightly buttered. This is a fine wine that will support the flesh of the lobster. The Puligny-Montrachet should agree fairly well with crustaceans and shells in general.

Chardonnay Reserva from Valdivieso, wine of Chile, is wooded, round and quite generous in the mouth. It is for whom like suave mariage. I prefer it with shellfishes more fattish in the mouth.

Similarly, the Chilean Valdivieso Sauvignon Blanc is quite crisp, dry and slightly tart. It goes pretty well with dishes as steamed fish was in China. On lobster, it will let the flavors speak, while bringing a bit of freshness.

If cons, you need seasonning like sauce and garlic butter, no wine can stands you up! The fun thing to try is a sparkling dry wine. For example, Sparkling Brut from Valdivieso, charma process. This is a sparkling wine made by 'méthode champenoise', but we cannot use this sentense, then we say "charma process". It is more glamorous, I grant you.

Deux crevettes et un petit blanc

Classé dans : cuisine, vin, voyage | 0
Apéritif improvisé face au coucher de soleil

Apéritif improvisé face au coucher de soleil

Il n'y a rien de plus agréable qu'un apéritif improvisé à la dernière minute, sous les rayons d'un soleil couchant. C'est ma French touch quand je suis à Shanghai. So romantic, comme dirait les chinois !


Deux crevettes et un petit blanc

Pour nourrir ce moment, il ne faut que des choses simples qui laissent la part belle aux sentiments. Quelques crevettes roses, une pointe de mayonnaise et un petit verre de blanc sans prétention.

J'ai la chance d'avoir rencontré le winemaker de ce petit vin de table Archange de Brian et d'avoir participé à son élaboration. Il est donc adapté à mon tempérament. Par contre, l'étiquette est plus adapté au marché du vin de Shanghai.

Je le choisis plutôt sec, jeune et légèrement acidulé parce que ce vin doit accompagné l'iode des crevettes, conserver l'appétit et désaltérer. C'est tout ce que je lui demande, car la vedette ici, c'est ce moment magique !

Et si en plus vous avez la playlist recommandée par Spotify, vous êtes sûres de passer une excellent soirée lova lova ! Attention, recommandation sérieuse qui fait suite à une étude commandée par le géant de la musique sur Internet.


Deux crevettes et un petit blanc

Les 10 meilleurs titres pour un dîner romantique :

1. Marvin Gaye – Lets Get It On
2. Chris Deburgh – Lady in Red
3. Marvin Gaye – Sexual Healing
4. Eric Clapton – Wonderful Tonight
5. Andy Williams – Moon River
6. Elvis Presley – Love Me Tender
7. Céline Dion – My Heart Will Go On
8. Robbie Williams – Angels
9. George Michael – Carless Whisper
10. Whitney Houston – I Will always Love You

Et n'oubliez pas aussi le Boléro de Ravel !

There is nothing more enjoyable than a drink improvised at the last minute, with the sunset's rays. This is my French touch when I'm in Shanghai. So romantic as the Chinese said!

What to eat for this moment ? Do simple things that let the feelings make the most beautiful. A few prawns, a hint of mayonnaise and a glass of an unpretentious white wine.

I'm lucky to have met the winemaker of this simple table white wine Archange de Brian and have participated in its elaboration. It is therefore suited to my temperament. The label is more suited to the wine market in Shanghai.

I choose it rather dry, young and slightly acidic because the wine must be accompanied iodine shrimp, maintain appetite and nourrish the thirst. That's all I ask, because the star here is this magical moment!

And moreover if you have Spotify recommanded playlist, you are sure to spend a great evening lova lova! It is a serious recommendation that is the result of a study commissioned by the giant music on the Internet.

The 10 best songs for a romantic dinner :

1. Marvin Gaye – Lets Get It On
2. Chris Deburgh – Lady in Red
3. Marvin Gaye – Sexual Healing
4. Eric Clapton – Wonderful Tonight
5. Andy Williams – Moon River
6. Elvis Presley – Love Me Tender
7. Céline Dion – My Heart Will Go On
8. Robbie Williams – Angels
9. George Michael – Carless Whisper
10. Whitney Houston – I Will always Love You

And do not forget as Ravel's Bolero!

Paris-Brest, un peu comme Michalak

Classé dans : cuisine | 0

Les Michalak, je les aime comme toute les groupies parce qu'ils sont beaux, mais pas que. L'un s'appelle Frédéric, sprinteur de rugby en équipe de France et Dieu du Stade à ses heures perdues. L'autre c'est Christophe, champion du monde de pâtisserie et auteur de « Les desserts qui me font craquer ». Il n'y a aucun rapport familial entre ces deux personnes m'a assuré Christophe en me dédicaçant son livre.

J'ai voulu réalisé le fameux Paris-Brest XXL de Christophe Michalak, que l'on trouve au Plaza Athénée. A priori, ce dessert en ferait craquer plus d'un, d'après lui. D'ailleurs, c'est même écrit sur le livre Mais, lui il est champion du monde pâtisserie alors que moi, le seul siphon que j'ai dévissé de ma vie c'est celui de mon lavabo.

Le Paris-Brest XXL de Christophe Michalak

Le Paris-Brest XXL de Christophe Michalak

Donc j'ai préparé ma première pâte à choux. J'avoue que ce fût une hécatombe à la poche à douille, que j'ai dû téléphoner à ma copine Véwo pour qu'elle vérifie la recette de Chrichri dans l'Encyclopédie du chocolat, que le chou est monté, est tombé, est remonté et est retombé et que j'ai failli en pleurer au bout de 40 min de cuisson.

Les amis qui ont tenté de me réconforter pendant les 3 heures de bataille m'ont dit :

« Je faisais des choux quand j'avais 7 ans. »
« Tu ne vas pas pleurer pour un truc si bête ? »
« Je vais aller chercher une tarte aux framboises chez Picard. »

Pâte à choux

Pâte à choux

Paris-Brest XXL pour 4 à 5 parts, une adaptation de la recette de Christophe Michalak

Pâte à choux :
- 125 g d'eau
- 125 g de lait
- 5 g de sucre
- 5 g de sel
- 115 g de beurre
- 140 g de farine
- 250 g d'oeuf

Faire bouillir le lait, l'eau, le sucre, le sel et le beurre. Ajouter en une seule fois la farine tamisé, incorporé avec une spatule puis faire sécher la pâte sur le feu. Retirer du feu et ajouter les œufs un par un.

Remplir une poche à douille et faire un grand S sur une plaque avec 500 g de pâte à choux. Faire des petits choux avec le reste.

Faire chauffer le four à 240°C, enfourner puis éteindre et attendre 25 min. Remettre à chauffer le four à 170°C pendant 15 à 30 min. Au bout de ce temps, le chou n'était pas bien sec. Je lai alors ouvert en 2 et repassé au grill 10 min.

Sinon, si j'avais eu Internet, j'aurais tout simplement enfourné 20 min à 200°C, et je n'aurais pas pleuré devant la porte du four. Il y a une démonstration en vidéo sur Marmiton.org

Crème mousseline praliné :
- 300 g de crème pâtissière vanillée : 200 g de lait, 1 gousse de vanille, 3 jaunes d'oeuf, 20 g de sucre, 16 g de fécule de maïs, 20 g de beurre.
- 40 g de pâte de noisettes ou 40 g de noisettes
- 100 g de beurre

Réaliser la crème pâtissière : faire chauffer le lait avec la gousse de vanille grattée. Mélanger les jaunes d'oeuf avec le sucre et la fécule jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le lait, puis remettre à chauffer à la casserole toujours en remuant. Dès que la consistance s'épaissit, sortir du feu et ajouter le beurre. Filmer au contact et mettre à refroidir.

Faire griller les noisettes au four. Lorsque la peau craquelle et que la chair blondit, les sortir du four et les frotter pour faire tomber la peau. Mixer très finement jusqu'à obtenir de la pâte de noisettes.

Battre au fouet électrique la crème pâtissière, ajouter la pâte de noisette, puis le beurre et continuer à battre pour alléger la crème au maximum.


Paris-Brest, un peu comme Michalak

Montage :
- 100 g de pépite de praliné noisette-amande. On peut la faire soit-même ou bien elle existe chez Vahiné.
- du sucre glace (permet aussi de cacher la misère)

Couper le chou en 2 dans l'épaisseur. Saupoudrer de praliné, puis garnir de crème mousseline « en formant des rosaces qui se chevauchent » ou comme vous pourrez avec la poche à douille.

Saupoudrer à nouveau de praliné. Fermer le chou et poudrer de sucre glace à l'aide d'un petit chinois (hahahaha, private joke…)

Au final, le résultat n'était pas si mal. Surtout après avoir reposé une nuit au réfrigérateur. J'ajouterais même qu'on aurait pu imbiber le chou trop cuit d'un sirop de rhum vieux.


Paris-Brest, un peu comme Michalak

Ce soir là, j'ai dégusté des Vignes rousses des Collines du Bourdic.

« Les Vendanges des Vignes Rousses sont obtenues à partir du cépage Viognier récolté en sur-maturité. Les grains de raisins gorgés en sucre donneront un vin moelleux à la robe jaune pâle très lumineuse. Servi très frais, ce vin blanc offre au nez une grande complexité aromatique. »

Le nez est extrêmement fruité, le moelleux encore vert n'est pas gorgé de sucre à l'extrême, c'est un vin très agréable en fin de repas. Et même si mon Paris-Brest ne dégoulinait pas de crème de noisettes et bien il était bien assez gourmand quand même:-)

The Michalak, like all the groupies, I love them because they are handsome, but not only. One is called Frederic, rugby sprinter from Stade France, and God of Stadium in his spare time. The other is Christophe, world champion of pastry and author of "Les desserts qui me font craquer". There is no family relationship between these two people, Christophe assured me autographing his recipies book.

Thanks to this book and his smile, I tried to make his famous Paris-Brest XXL, like the one at the Plaza Athénée. A priori, this dessert may make people crush for, according to him. Moreover, it is even written on the book. But he is the world champion of pastry while I am just a fan of rugby !

So I prepared my first puff pastry. I admit that it was a massacre in the pastry bag, I had to call my friend Véwo to check for the recip of Chrichri in the Encyclopedia of chocolate. The puff rised, then fell, then rised again and definitively fell. And I almost cry after the 40 minutes cooking.

Friends who tried to comfort me during the 3 hours of battle told me:

"I made puff when I was 7 years old. '
"You will not cry for something so stupid? '
"I'll go to Picard to buy a raspberry tart. '

Paris-Brest XXL for 4-5 persons, an adaptation of the recipe of Christophe Michalak

Choux pastry:
- 125 g of water
- 125 g of milk
- 5 g of sugar
- 5 g of salt
- 115 g butter
- 140 g of flour
- 250 g of egg

Boil the milk, water, sugar, salt and butter. Add all the sifted flour, incorporated with a spatula and then dry the dough on the fire. Remove from heat and add the eggs one by one.

Fill a pastry bag and make a big S on a plate with 500 g of puff pastry. Make little puff with the rest.

Preheat oven to 240 ° C, then turn off and put the puff in the oven for 25 min. Back to heat the oven to 170 ° C for 15 to 30 min. After this time, the puff was not dry. I open it in 2 parts and grilled for 10 min.

Otherwise, if I had Internet, I would simply put into the oven for 20 minutes at 200 ° C, and I would not cry in front of the oven door. There is a demo video on Marmiton.org.

Praline mousseline cream:
- 300 g of vanilla pastry cream: 200 g of milk, 1 vanilla pod, 3 egg yolks, 20 g of sugar, 16 g of corn starch, 20 g of butter.
- 40 g of hazelnut paste or 40 g of hazelnut
- 100 g of butter

For the custard: Heat the milk with the vanilla pod scraped. Mix the egg yolks with the sugar and cornstarch until the mixture whitens. Add the milk, then return on the heat, stirring constantly. Once the consistency thickens, remove from heat and add butter. Film in contact and make cool.

Toast the hazelnuts in the oven. When the skin cracks and the flesh blonded, remove them from the oven and rub the skin to break down. Mix finely until obtaining a hazelnut paste.

Whisk the custard, add the hazelnut paste and butter and continue beating cream to make it frothy.

Presentation :
- 100 g of almond-hazelnut praline nuggets. You can make it by yourself or it exists with Vahiné brand.
- icing sugar (also hides misery)

Cut the puff on 2 parts in thickness. Sprinkle praline nuggets. Garnish with praline mousseline cream by "forming overlapped rosettes" or as you can with the pastry bag. Sprinkle praline again. Close the puff and sprinkle with icing sugar using a small strainer.

At the end, the result was not so bad. Especially after a night in the refrigerator. I might add such sirup or old rum on the overcooked puff.

That evening, I tasted the Vignes Rousses from Collines de Bourdic.

"Vignes rousses are obtained from the Viognier grapes harvested over-ripe. The grapes soaked in their own sugar will give a sweet wine pale yellow to bright. Served chilled, this wine offers nose great aromatic complexity."

The nose is very fruity, yet soft green, not full of sugar to the extreme, it is a very pleasant wine after a meal. And although my Paris-Brest was not dripping of hazelnut cream, it was still greedy enough :-)

La compote de prune et sa panna cotta

Classé dans : cuisine | 0

C'est encore la saison des prunes ! Ou pas… loin est le temps où on pouvait goûter les fruits et les fromages avant de les acheter. Elles étaient belles avec les joues rouges, bien lourdes et gonflées de jus ; un peu trop de jus d'ailleurs, les saveurs en étaient toutes diluées. Bon, ben, les prunes finiront en compote acidulée : 4 belles prunes + 1 pomme + 1 cuillère à soupe de sucre de canne et c’est réglé.

Pour rendre ce dessert plus ludique, j'ai hésité à servir cette compote avec un shortbread aux herbes aromatiques, comme j'ai goûté chez Couron. Je n'ai pas hésité bien longtemps : trop de manutention. Ce sera donc une panna cotta.


La compote de prune et sa panna cotta

C’est alors que j’ai mis à l’épreuve les plus grands Chefs que je pouvais trouver dans ma cuisine pour m’aider à trouver LA recette de panna cotta onctueuse mais ferme, crémeuse mais pas trop, gourmande mais pas trop, parfumée mais pas trop… Voici un bref résumé de mon tour d’horizon :

- My little Italy de Laura Zavan qui est ma bible pour tous les plats qui sonnent italiens : 1L de crème entière pour 6 feuilles de gélatine. Ouais Mama !

- Ma petite robe noire de Trish Deseine que je n’ouvre jamais sauf pour regarder les images. Alors que je m’apprêtais à abandonner l’exploration de cette garde-robe digne de Carrie Bradshow, je tombe sur le mélange suivant : 50cl de crème pour 3 feuilles de gélatine. Je le savais déjà, merci.

- A priori, la panna cotta ne fait pas partie des desserts qui font craquer Christophe Michalak

Dans ma cuisine, il y a aussi un ordi.

- Marmiton.org faisait grand débat du plus de lait ou plus de crème, oui mais non, mais combien elle pèse la feuille de gélatine ? J’avoue que c’est assez déconcertant d’avoir un paquet de 9 feuilles de gélatine pesant 17g, mais que sortie du sachet, chaque feuille pèse 2g…

- Cléa cuisine proposait du lait de soja, de la crème, du yaourt de brebis et de l’agar-agar. Même si je suis j’adore tous ces ingrédients, je ne voulais pas tant compliquer mon petit pot de crème blanc.

- Et c’est Estérelle d’Esterkitchen qui me proposa exactement ce que j’avais déjà dans l’idée de dedans ma tête mais que je voulais quand même que quelqu’un me conforte : 20cl de crème + 30cl de lait + 3 feuilles de gélatine. Sa recette réconfortante de panna cotta à la verveine est ici.

Recette simple et rapide de panna cotta à la compote de prunes

Pour 10 ramequins, récupérés des desserts Gü :
- 20 cl de crème fleurette
- 30 cl de lait
- 3 cuillères à soupe de sucre de canne
- 3 feuilles de gélatine de 2 g chacune
- 1 cuillère à café d’essence d’amande amère

Faites réchauffer le lait et la crème avec le sucre. Faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide, essorez-les, puis faites-les fondre dans le lait-crème. Ajoutez l’essence d’amande amère. Remplissez les petits pots de moitié et laissez prendre au frais. 10min chrono avec une petite louche à confiture !

Faites couler par-dessus la compote de prunes (froide !) : comme c’est un dessert et non un coulis, je mets 50% panna cotta et 50% compote. Filmez et conservez au réfrigérateur.

Panna cotta aromatisée à l'amande amère et compote de prunes acidulée

Panna cotta aromatisée à l’amande amère et compote de prunes acidulée

The brunette girl and her panna cotta

It is still the season of plums! Or not … far away the time where we could enjoy the fruits and cheeses before buying them. They were beautiful with red cheeks, though heavy and swollen juice. A little too much juice for that matter: the flavors were all diluted. Well, they will end into a plum compote: 4 large plums + 1 apple + 1 tablespoon sugar cane and it's done.

To make this dessert more fun, I was hesitant to serve this compote with shortbread with herbs, as I've tasted in Couron. I did not hesitate long: too much handling. It will be served with a panna cotta.

So I tested most Chefs I could find in my kitchen to help me to find THE recipe for a creamy panna cotta but firm, but not too greedy, not too fragrant… Here is a brief summary of my overview:

- My little Italy by Laura Zavan is my bible for all dishes that sound Italian: 1L full cream for 6 sheets gelatin. Yeah Mama!

- My Little Black Dress from Trish Deseine that I never opened except to look at the images. While I was getting ready to leave the exploration of this wardrobe worthy of Carrie Bradshow, I came across the following mixture: 50cl cream + 3 sheets of gelatin. I already knew that, thank you for loosing my time.

- A priori, the panna cotta is not part of the desserts which seduce Christophe Michalak

In my kitchen, there is also a computer:

- Marmiton.org was great debate between more milk or more cream, not but not yes, but how much is the gelatin weight? I admit that it is quite disconcerting to have a package of 9 sheets of gelatin weighing 17g, but out of the bag, each sheet weighs 2g…

- Clea cuisine suggested soy milk, cream, sheep milk yogurt and agar-agar. Even if I love all these ingredients, I did not complicate my little pot of white cream.

- And it was Estérelle of Esterkitchen who offered me exactly what I had in my head the idea that I still wanted someone comforts me: 20cl cream + 20cl milk + 3 sheets gelatin. Her comforting verbena panna cotta recipe is here.

Quick and easy recipe of panna cotta with plums compote
For 10 ramekins, recovered from Gü desserts:
- 20 cl of cream
- 30 cl of milk
- 3 tablespoons of sugar cane
- 3 sheets of gelatin 2 g each
- 1 teaspoon of bitter almond flavour (essence)

Warm the milk and cream with sugar. Soften the gelatin in cold water, wring them and melt them in the milk-cream. Add the almond essence. Fill jars half and leave to cool. 10min with a small jam ladle !

Shed the plums compote (cold!) on the panna cotta: as this is not a dessert sauce, I put 50% compote and 50% panna cotta. Cover and store in refrigerator.

Rascasse rôtie et Bordeaux rosé

Classé dans : cuisine, vin | 0

La rascasse est sûrement l'un de mes poissons préférés, surtout pour préparer un grand plat familial rapide et généreux. Je l'aime aussi parce qu'elle est rouge tape à l'oeil, que sa chaire est épaisse et consistante, et que dans sa tête, derrière la cervelle, se cache 2 petits « coquillages » que je collectionne depuis petite.

Entendons-nous bien : je parle de la Rascasse Sebaste. Elle a certes une grande bouche, de beaux yeux miroitant, un corps généreux rouge à grosses écailles, mais seulement de petites épines. Toutes les espèces de rascasse ne sont pas bonnes à la consommation. De toutes façons, il n'y en a pas 36 chez votre poissonnier.


Rascasse rôtie et Bordeaux rosé

Pour 5 à 6 personnes :
- une belle rascasse de 2kg environ
- 1 orange
- 2 oignons jaunes
- 1 bouquet de persil
- 2 petits citrons
- de l'huile d'olive

Choisissez une rascasse aux yeux encore « mouillés » et brillants. Faites la écailler et vider. Enlevez tout proprement sans faire éclater la bile, cela gâcherait tout le poisson. Coupez également les branchies.

Vous pouvez aussi couper au ciseaux les nageoires latérales, la ventrale et la crête dorsale pour éviter de vous piquer.

Huilez un plat allant au four, huilez aussi la bête sur les 2 faces. Puis salez-la.

Déposez dans le plat un lit d'oignons émincés, quelques rondelles de citron, puis le poisson par dessus.

Remplissez son ventre de feuilles de persils et de tranches de citron. Posez dessus des tranches d'orange.

Enfournez à four chaud à 200°C, pendant 30min. Testez la cuisson en essayant de détacher la chair de l'arête centrale à l'aide d'une fourchette.

Pour servir le poisson portion par portion, vous pouvez soit effectuer la découpe à table, soit la pré-découpez en cuisine.
- le long de l'arête centrale
- 3 morceaux au dessus
- 2 morceaux en bas
- découpe et retrait de l'arête dorsale
- 3 morceaux au dessus + 2 en bas

Les meilleurs morceaux sont, selon moi :- la chair pectorale : le ventre juste sous les branchies
- les joues. En générale, je me garde la tête à dépiauter. Du coup je peux profiter des belles joues de la rascasse et récupérer les précieux otolithes.

Château de Rouquette Bordeaux rosé

Château de Rouquette Bordeaux rosé

Accompagnez d'une poêlée de grosses courgettes cueillies le matin même.

Profitez-en aussi pour tester un rosé bordelais. C'est frais et et en même temps il a assez de caractère pour soutenir la saveur du poisson carnassier. J'ai testé le Bordeaux rosé du château de Rouquette (dont je parle un peu ICI déjà).

Il a une une bouche légèrement pamplemousse qui accompagne la fraîcheur du poisson et des notes florales et fruitées assez agréables avec les légumes d'été et les saveurs d'agrume du poisson. Ma touche de fille, c'est cette couleur rose framboise mariée avec la peau rouge de la rascasse.

Rascasse rôtie - Rascasse (Scorpion or redfish) oven roasted

Rascasse rôtie – Rascasse (Scorpion or redfish) oven roasted

The rascasse redfish is probably one of my favorite fish, especially for a generous and quickly prepared family meal. I also love this redfish because it is flashy, his flesh is thick and consistent, and in his head, behind the head, hiding two small "shells" that I have collected since I was a child.

Lets clear: I'm talking about Rascasse Sebaste. She certainly has a big mouth, beautiful sparkling eyes, a red bodied with large scales, but only small spines. All species of scorpion are not good for consumption. Anyway, there are not 36 species in your fishmonger.

For 5-6 persons:
- a beautiful rascasse about 2kg
- 1 orange
- 2 yellow onions
- 1 bunch of parsley
- 2 small lemons
- olive oil

Choose a fish with eyes still "wet" and shiny. Take the peel and empty. Remove properly without breaking the bile, would spoil all the fish. Also cut the gills. You can also cut with scissors lateral fins, the ventral and dorsal ridge to avoid getting stung.

Grease a baking dish, oil as the beast on 2 sides. Then salt it.

Place in the dish a bed of sliced ​​onions, a few slices of lemon, then the fish on top.

Fill his belly with parsley leaves and lemon slices. Put on orange slices.

Bake in hot oven at 200 ° C for 30min. Test cooking trying to detach the meat from the backbone with a fork.

To serve the fish in portions, you can either perform the cutting table, or pre-cut in the kitchen.
- along the backbone
- 3 pieces above + 2 pieces down
- cutting and removal of the backbone
- 3 + 2 pieces above the bottom

In my opinion, the best pieces are :
- flesh chest: abdomen just below the gills
- cheeks. In general, I keep my head skinning. So I can enjoy the beautiful cheeks of the rascasse and recover my precious otolithes.

Serve with a sautée of big zucchini picked that morning.

Take this opportunity also to test a Bordeaux rosé. It's fresh, and yet it has enough character to support the flavor of this carnivorous fish. I tested the Bordeaux rosé Château de Rouquette (I speak already HERE).

It has a mouth slightly grapefruit accompanying fish freshness and floral and red fruity notes quite pleasant with summer vegetables and citrus flavors of the fish. My girly touch is this raspberry pink color married with the rascasse's red skin.

Gâteau au yaourt menthe et truite fumée

Classé dans : cuisine | 0

Gâteau au yaourt menthe et truite fumée

Une de mes plus glorieuses expériences professionnelles fût mon iteme chez Marmiton.org, LE site de cuisine leader en France. J'ai été Chef de projet multimédia, mais aussi Journaliste culinaire. Et peut-être aussi JRI (Journaliste reporter d'image), mais ça n'a pas duré longtemps…

Au final, même si l'amour pour la cuisine et pour le bien-manger a toujours été présent, je cuisine bien plus maintenant. Maintenant, que j'ai ouvert ma boîte et que je suis tous les quatre matins en Chine.

Comme on disait avec les filles de l'équipe : « Marmiton un jour, Marmiton toujours ! ». Hier, j'ai reçu le livre de Marmiton sur les Gâteaux au yaourt sortie aux éditions Playbac. C'est un joli chevalet double face que je me suis empressée de feuilleter.

Oui, j'aime les livres pour enfants, surtout quand c'est double face, parce que quand c'est fini, il y en a encore ! Et même que mon meilleur ami est illustrateur pour les enfants, et même que j'adore regarder les dessins animés en mangeant du gâteau au yaourt !

Gâteau au yaourt, à la truite fumée et à la menthe,
d'après la recette du gâteau au yaourt au saumon et à l'aneth de Marmiton

Pour deux portions servies avec une salade de courgette :

- 1/2 pot de yaourt
– 2 œufs
– 6g de backing powder
– 2 pots de farine
– 1/2 pot d'huile
– 100g de truite fumée en lanières
– 1 cuillère à soupe de menthe séchée

Mélangez le tout, poivrez et enfournez aussi simplement que ça à 160°C pour 40min. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau.
Note : n'essayez pas d'incorporer les lanières de truite au fouet, c'est plus facile avec une cuillère.

One of my most glorious work experience was at Marmiton.org, THE leader cooking website in France. I worked as Project manager and Journalist. And perhaps also JRI (Video reporter), but it didn't last long …

In the end, even if the love for cooking and for eating well has always been there, I cook more now. Now, even if I open my own company and I'm all every month in China.

As we said with the Marmi'girls: "Marmiton one day, Marmiton always! ". Yesterday I received the Marmiton's book : Yogourt Cakes from Playbac editions. It's a nice double-sided easel that I hastened to leaf. Yes, I love children's books, especially when it is double sided, because when it's over, there still! Even my best friend is an illustrator for children, and even that I love to watch cartoons while eating yogurt cake!

Yogurt cake, with smoked trout and mint,
according to the Marmiton's recipe for yogurt cake salmon and dill

For two servings with a zucchini salad:

- 1/2 cup of yoghurt
- 2 eggs
- 6g baking powder
- 2 yogourt cups of flour
- 1/2 yogourt cup of oil
- 100g smoked trout into strips
- 1 tablespoon dried mint

Mix everything, season with pepper and bake as simple as that at 160 °C for 40min. Check for doneness with a knife.
Note: Do not attempt to incorporate strips of trout with a whisk, it's easier with a spoon.

Gâteau au yaourt menthe et truite fumée - Yogourt cake mint and smoked trout

Gâteau au yaourt menthe et truite fumée – Yogourt cake mint and smoked trout

Risotto à la truite fumée

Classé dans : cuisine | 0

C'est le genre de recette vite fait bien fait, qui se mitonne tout seul, pendant que je lis les Tweet du jour. Recette vite faite et vite publiée à la demande de @RogerGuevremont via Twitter et pour Jérem sur Facebook parce qu'il a faim :-)


Risotto à la truite fumée

Pour une belle assiette :
- 100g de riz rond (shinode pour sushi)
- 100g de chutes de truite fumée, rincées sinon c'est trop salé
- 1 petit oignon jaune
- 40cl de bouillon de poisson et crustacé Ariake (on fait avec ce qu'on a sous la main ;-) C'est un peu cher, mais c'est un concentré de saveurs ! Et puis, je n'en utilise pas tous les jours.
- 1 trait de vin blanc sec
- 1 petite poignée de légume (petits pois surgelés)

Faites revenir l'oignon émincé dans une cuillère d'huile d'olive. Une fois blondi, ajoutez le riz. Lorsqu'il est translucide, déglacez au vin blanc. Puis lorsque le vin blanc est évaporé, baissez le feu, ajoutez les petits pois, ainsi que le bouillon louche après louche.

Vérifiez la cuisson du riz (environ 20 min), puis éteignez le feu, assaisonnez au poivre et incorporez les lanières de truite.

Dégustez brulant ou all'onda (encore fluide), comme précise Laura Zavan dans son livre My Little Italy.

Smoked trout risotto, just for one person :

- 100g round rice (I use shinode for sushi recipe)
- 100g smoked trout rinsed otherwise it maybe too salty
- a little onion
- 40cl broth of fish and shellfish, I like using Ariake broth. It is a little bit expensive but so tasty and concentrated !
- a squirted of dry white wine
- a handful of vegetables (I used green peas)

Brown the onion in a spoon of olive oil. Add the rice, when it becomes translucent, deglaze with a little bit of wine. Then, when all wine evaporated, down the heat and add the green peas and the broth, ladle by ladle.

After about 20 min, check rice and shut the heat. Add pepper and trout.

Taste it hot or all'onda (still liquid), as Laura Zavan said in her book My little Italy.

Risotto à la truite fumée - Smoked trout risotto

Risotto à la truite fumée – Smoked trout risotto